Accueil Santé Obésité en Thaïlande : 32% de la population en surpoids

Obésité en Thaïlande : 32% de la population en surpoids

Un homme thaïlandais sur trois est obèse, tandis que plus de 40 % des femmes souffrent de surpoids

L’obésité a atteint des niveaux alarmants dans la Communauté économique de l’ASEAN et en particulier en Thaïlande, où près d’un tiers de la population est en surpoids.

La Thaïlande est le deuxième pays le plus lourd d’Asie, après la Malaisie.

Un homme thaïlandais sur trois est obèse, tandis que plus de 40 % des femmes souffrent de surpoids, selon l’enquête nationale thaïlandaise sur les examens médicaux.

L’urbanisation a sa part de responsabilité dans l’augmentation du surpoids en Thaïlande. De plus en plus de repas sont pris à l’extérieur et l’augmentation des chaînes de restauration rapide et de fast food n’arrangent rien.

Même les étals des rues qui vendent de la nourriture thaïlandaise vendent des repas plus caloriques qu’auparavant, poulet frit, brochettes et boissons sucrées y sont très populaires.

21 millions de Thaïlandais en surpoids

En Thaïlande, le ministère de la Santé publique indique qu’environ 21 millions de citoyens, soit près d’un tiers de la population du pays, sont en surpoids.

L’apport excessif en sucre est depuis longtemps une préoccupation majeure pour la santé publique, car la culture culinaire locale est trop riche en sucre.

Un autre déterminant important du surpoids et de l’obésité est le passage d’une économie agricole à un économie industrielle, et plus récemment basée sur  les services.

La Thaïlande affiche un taux de surpoids et d'obesité proche de 40% pour les femmes de plus de 20 ans
La Thaïlande affiche un taux de surpoids et d’obesité proche de 40% pour les femmes de plus de 20 ans

Les emplois dans les services nécessitent généralement moins d’activité physique que ceux de l’agriculture et favorisent la sédentarité.

Bangkok a la plus forte prévalence de l’obésité chez les hommes (38,8%) et les femmes (49,4%), suivie par la région centrale (33,3% chez les hommes et 44,5% chez les femmes), la région sud (27,4% et 44,7%), région du nord (27,5% et 36,3%) et la région du nord-est (22,5% et 39,1%).

Les moines ne sont pas épargnés

Selon une étude menée par l’Université Chulalongkorn, près de la moitié des moines sont obèses. 40 % ont un taux de cholestérol élevé et près de 25 % souffrent d’hypertension artérielle.

Les moines ne peuvent pas manger après midi et consomment beaucoup de boissons sucrées et énergétiques afin de garder leur énergie.

En Asie, l’accès aux aliments qui favorisent la prise de poids tels que les boissons sucrées, les glaces et la restauration rapide est beaucoup plus facile que par le passé.

Un concours de beauté où des femmes rondes sont comparées à des éléphants

En Thaïlande, l’obésité et le surpoids sont de plus en plus normalisés et acceptés. Il existe même un concours de beauté ouvert seulement aux femmes qui pèsent plus de 80 kilos.

Le but du concours Miss Jumbo ? Réunir les qualités et caractéristiques de l’éléphant. Les juges recherchent l’élégance, la grâce et l’énormité de l’animal.

Même si ce concours peut paraitre spécial, la cause est noble : les gagnantes du concours ont pour mission de sillonner le pays afin de défendre la cause des éléphants.

Il est urgent de faire face au problème de l’obésité en Thaïlande. Les gouvernements, les professionnels de la santé et les entreprises de produits alimentaires et de boissons doivent réagir pour veiller à ce que les gens adoptent des modes de vie sains, plutôt que d’accepter le surpoids et l’obésité.

De plus, il faut encourager les travailleurs à se déplacer et à faire plus d’activité physique, plutôt que de s’asseoir devant des écrans d’ordinateur toute la journée.

Sources : The New York Times

Thailand Business News

Thailand Overweight prevalence second in Southeast Asia

 

 


5/5


(1 Review)

Avatar
Zoé Cazaubiel
Journaliste stagiaire, étudiante à l'ISCOM

Laisser un commentaire

34,613FansJ'aime
3,102FollowersSuivre
1,581FollowersSuivre

Les plus lus

Latest articles

Le Smart Visa de quatre ans disponible en ligne

Les conditions sont également assez restrictives puisque le salaire doit être au minimum de 100.000 baht par mois dans le cadre d’un travail en entreprise, et l’investissement doit être au minimum de 20 millions de bahts pour la catégorie « investisseur ».
0/5 (0 Reviews)