Categories: Société

Ce que veulent les jeunes Thaïlandais

En Thaïlande, la nouvelle génération souhaite que les divisions sociales et politiques cessent, et un changement significatif du pays par la réconciliation.

Share

La banque mondiale a effectué une étude, dont l’objectif est d’identifier les priorités des jeunes Thaïlandais concernant le développement de leur pays.

Pour cela, des « murs de l’espoir » ont fleuris dans plusieurs universités du pays, comme espaces publics d’expression.

« Paix et unité », « éducation de qualité », « égalité », « partage des richesses », ce sont les souhaits de plus de 500 jeunes thaïlandais qui ont répondu à l’étude.

Leurs réponses couvrent une large palette de questions de développement, sur lesquelles le pays travaille d’ores et déjà. Le premier objectif est d’en finir avec la pauvreté.

La Thaïlande a déjà considérablement réduit le nombre de personnes pauvres de près de 70% de la population en 1986 à 11% en 2013, et son économie a progressé à un taux annuel moyen de 7,5% à la fin des années 1980 et au début des années 1990.

Sept millions de Thaïlandais vivent encore en deçà du seuil de pauvreté

Cependant, malgré une forte réduction depuis 30 ans,  sept millions d’individus vivent toujours sous le seuil de pauvreté.

Des « murs de l’espoir » ont fleuris dans plusieurs universités du pays, comme espaces publics d’expression.

Sept autres millions restent vulnérables. Les inégalités sont encore importantes, notamment en comparaison avec le reste de l’Asie du Sud-Est. Le pays connaît de plus une croissance relativement faible depuis quelques années, et une baisse de sa compétitivité.

Les agriculteurs sont les plus touchés par la pauvreté, et une sécheresse attendue présume de mauvaises récoltes.

A Pattani et à Udon Thani, les espérances concernent avant tout l’agriculture.

« J’espère que les agriculteurs gagneront mieux leur vie et que leurs revenus seront plus stables ».

Les jeunes croient aussi fortement en l’éducation pour réduire les inégalités entre les régions urbaines et rurales.

Une justice plus impartiale

D’autres attentes sont plus politiques, les injustices lors de procès sont pointées du doigt. Les jeunes attendent de la Justice qu’elle soit équitable et un droit efficace.

«Je veux voir une vraie justice où les gens sont traités par la loi de la même façon qu’ils soient riches ou pauvres”

L’efficacité, ils la veulent aussi pour la démocratie et n’hésitent pas à soulever la question des droits de l’homme.

La nouvelle génération souhaite que les divisions sociales et politiques cessent et  un changement significatif du pays par la réconciliation.

« J’espère que les thaïlandais raisonnent avec logique et écoutent chaque opinion différente pour créer la paix et l’unité du pays. »

En résumé, les jeunes Thaïlandais veulent un monde sans pauvreté où les gens sont plus égaux, éduqués, et ont la même chance de réussir dans la vie.

Leurs réponses doivent être une source d’inspiration pour chaque citoyen et pour les dirigeants. Si les jeunes continuent de penser de cette manière avec leurs espoirs intacts, la Thaïlande pourra sereinement parcourir le chemin du développement sur lequel elle est lancée.

Romane Dubrulle
Publié par
Romane Dubrulle

Recent Posts

Cet site utilise des cookies.

En savoir plus