Catégories
Immobilier Retraite

Investir en Thaïlande pour la retraite (publi-info)

Thai Property Group

Selon un sondage Ipsos près de 25% des séniors français songent à s’expatrier pour leur retraite. L’amélioration de qualité de la vie et du pouvoir d’achat, l’envie d’évasion sont les principales motivations.

Avec la fiscalité qui s’alourdit en France, sur les revenus, la propriété foncière et bientôt l’assurance vie… la pression fiscale rentre aussi de plus en plus en ligne compte dans la prise de décision.

La transmission du patrimoine peut aussi s’avérer être problématique au vu des taxes qui en découlent, et du plafond revu à la baisse des donations directes aux enfants.

La Thaïlande, destination plébiscitée par les retraités

Parmi les pays, les plus plébiscités pour une retraite dorée au soleil, la Thaïlande, semble de plus en plus se démarquer.

Le nombre de français de plus de 60 ans enregistrés au consulat est passé de 4% à 16% en 15 ans, ce qui porte à plus de 8000 le nombre de retraités français résidant en Thaïlande.

retraite Thailande
Sur fond de ralentissement économique et de baisse de pouvoir d’achat en Europe, une tendance forte se dessine : l’expatriation pour la retraite vers des destinations ensoleillées où la vie est moins chère.

Avec sa qualité de vie reconnue, un sens de l’hospitalité, un coût de la vie jusqu’à 60% moins chère qu’en France, une diversité des paysages et un climat agréable ; les atouts ne manquent pas à ce pays, qui a d’ailleurs favorisé l’arrivée des séniors occidentaux.

Du point de vue de la fiscalité, il n’y a pas d’impôts sur les successions en Thaïlande, et les revenus des retraités n’y sont pas taxés.

[box type= »info » ]Le visa retraité permet à toute personne âgée de plus de 50 ans d’obtenir un visa d’un an renouvelable à condition de justifier d’un minimum de revenus (1 600€/mois ou 20 000€/par an).[/box]

Les infrastructures aussi bien routières que médicales, et de manière générale l’offre de services, y sont très bonnes et en amélioration constante.

Les destinations proches de la mer sont celles qui séduisent le plus les retraités

Hua Hin, Phuket, Samui et Pattaya, suivi de Bangkok et de la campagne.

  • Hua Hin séduit particulièrement les séniors, au rendez-vous douceur de vivre, une dizaine de parcours de golf, centre-ville agréable et environnement préservé. La ligne de train à grande vitesse la reliant à Bangkok sera un plus considérable…
  • Phuket, célèbre pour ses plages, profite d’un accès facilité par de nombreux vols directs depuis l’Asie et l’Europe, ainsi que d’un niveau d’infrastructures développés qui réduit considérablement son insularité.
  • Samui, cadre de vie paisible et belles plages, pour cette île plébiscitée du Golf de Thaïlande.
  • Pattaya, son changement d’image, ses différentes facettes, son offre commerciale et de loisirs très développés ainsi que son accès rapide vers Bangkok sont ses principaux atouts.
  • Bangkok, est une base idéale offrant un accès facile vers a toute la Thaïlande et la région du Sud Est asiatique. Ses différentes facettes entre modernité et traditions offrent un cadre de vie urbain agréable et permet des escapades vers les autres destinations balnéaires.

Pour les séniors, le service et l’accompagnement sont primordiaux surtout lorsqu’ils envisagent d’investir à l’étranger.

« C’est souvent le choix d’une vie, d’où l’importance d’être bien accompagné » insiste Cyrille Hareux, Directeur Général et fondateur de Company Vauban.

« Notre mission au-delà de la sélection de biens immobiliers de qualité sur différentes gammes (résidence principale, locatif, villégiature) dans les destinations les plus attractives du Royaume ; réside beaucoup plus dans le conseil et l’accompagnement.

Notre expérience aussi bien dans notre domaine d’activité l’immobilier, que dans les domaines fiscaux, juridiques, et l’expatriation de manière générale, offre une perspective plus large et des informations précieuses qui seront autant d’atouts pour un investissement, et une installation réussis. »

Avec une couverture des 5 destinations les plus attractives du pays par son réseau d’agences immobilières, les futurs retraités bénéficieront en plus d’un accompagnement en Français, l’accès à une offre d’appartements et villas, des conditions privilégiées et une continuité de services, ce qui différencie clairement le groupe Company Vauban de ses concurrents.

Samujana Villa Koh Samui

Découvrez quelques offres immobilières du moment à partir de 60 000€. Pour plus de choix et des conseils sur l’investissement en Thaïlande n’hésitez pas à visiter le site internet dédié à l’immobilier en Thaïlande.

Nous contacter pour une sélection personnalisée et des informations complémentaires.

Hua HinUne sélection d’appartements et villas à proximité du centre ville, bord de mer, arrière pays et proche des Golfs.

PattayaRésidences modernes en bord de mer et centre ville dans les quartiers de Wongamat, Centre ville, Pratumnak, Jomtien. Villas de standing dans l’arrière pays dans un environnement calme.

PhuketAppartements dans résidences avec services proches des plus belles plages de l’île, et villas de standing.

SamuiVillas surplombant la mer, et appartements dans résidences avec services.

Bangkok Résidences composées d’appartements de standing dans le centre ville: Sukhumvit, Silom, Sathorn.

2 réponses sur « Investir en Thaïlande pour la retraite (publi-info) »

l’idée d’expatriation me pose problème. C’est bien joli de vouloir économisez sur les impôts et accroitre son niveau de vie par la différence de change, mais partir c’est se couper de ses amis et de sa famille. se refaire des amis quant on a 60 ans et plus ç’est pas gagné, quant à ne plus voir que par intermittence ses enfants et petits enfants, cela dépend du niveau des relations familiales que l’on entretien. il est vrai que si on se voit une ou deux fois par an, que l ‘on est divorcé, qu’on a une retraite modeste, que l’on ne va que rarement au ciné au théatre au concert ou dans une expo, pourquoi pas, mais si on a des revenus élevés, que l’on vit de façon étroite avec sa famille, que l’on aime les sorties culturelles, l’expatriation et qui plus est l’expatriation en Thaïlande, je n’en vois pas l’intérêt.

Vous avez tout a fait bien résumé.

– Pour ma part, j’ai vécu +25 ans dans les pays ou je travaillais, en assistance technique dans des pays dits « émergents » et difficiles. Ce qui fait que je n’ai pas le problème de dépaysement et d’adaptation ni choc culturel.
– J’ai été longuement marié à une institutrice Thai. Donc j’ai une idée de la culture/style.
– Je suis maintenant seul, et sans enfant. Donc libre d’attaches.
– Mes revenus sont modestes, mais par expérience de mes besoins et
capacités à intégrer les limites locales, suffisant pour une vie
confortable en Thailande.

Voila, je suis en fait l’antithèse de votre thèse, et de ce fait, envisager de
passer la retraite en Thailande ne me poserait aucun souci.

Mais…
entre vous, et moi, qui représentons 2 extrêmes, il est TRÈS important
que chacun se pose la question de savoir si « suis-je fait pour cela? »,
« pourrais-je résister à l’éloignement? », « pourrais-je m’adapter aux
manques et difficultés locales? », etc…
La retraite est notre dernier grand pas de décision de notre vie, il vaut
mieux être sur de soi avant d’essayer de s’expatrier, surtout si les revenus/épargnes ne sont pas capables d’erreurs d’aiguillage…

Laisser un commentaire