Catégories
armée Politique

Les État-Unis écartés des contrats d’armement thailandais

Le partenariat militaire historique entre les Etats Unis et la Thaïlande est soumis à rude épreuve depuis la prise de pouvoir de la junte le 22 mai 2014. Les militaires au pouvoir explorent de nouvelles alliances en direction de la Chine et de la Russie.

La junte militaire veut augmenter sa puissance militaire, mais semble se tourner vers de nouveaux fournisseurs d’armes comme la Chine ou la Russie au détriment des États-Unis, pourtant partenaire militaire de la Thaïlande depuis de nombreuses années.

Cette année la somme dépensée pour la défense de la Thaïlande est énorme et représente 207,7 milliards de bahts, soit 7,6% des dépenses totales du budget.

Le montant alloué à la défense a donc connu une augmentation de 14,76 milliards de bahts depuis 2015, soit une augmentation de 7,3%.

Ainsi, l’armée thaïe a choisi d’acheter des équipements à d’autres pays que les États-Unis qui est pourtant l’allié historique de la Thaïlande depuis la guerre du Vietnam.

En effet, l’armée va acheter des hélicoptères de combat à la Chine, à la Russie et à l’Italie. La marine thaïe achètera des sous-marins chinois alors que l’armée de l’air a choisi de se tourner vers la Corée du Sud pour l’achat de ses jets d’entraînement.

Le partenariat militaire  historique entre les Etats Unis et la Thaïlande est soumis à rude épreuve depuis la prise de pouvoir de la junte le 22 mai 2014. Les militaires au pouvoir n’hésitent plus à explorer de nouvelles alliances en direction de la Chine et de la Russie.

Une volonté forte de s’armer

Le Premier ministre Prayut Chan-ocha a récemment effectué des visites en Chine et en Russie pour discuter d’éventuels contrat de défense et de fournitures d’armes.

Selon le commandant de l’armée Teerachai Nakwanich, les propositions d’achats d’hélicoptères de l’armée ne correspondraient qu’à 50% des besoins réels du pays. Ainsi, l’achat d’entre 20 et 30 hélicoptères supplémentaires serait envisagé.

Le Général Prawit s’est dit prêt à élargir la coopération militaire avec toutes les nations, tout en mettant l’accent sur la recherche et le développement de l’industrie de la défense.

Le Général a même qualifié la Thaïlande d’attrayante pour les pays tels que la Chine ou la Russie, annonçant que le pays était prêt à faire des affaires avec chaque nation.

Il semblerait que le régime thaï cherche à réduire ses liens avec les Etats-Unis à cause des critiques et de la pression que met le pays sur la junte militaire en place.

Des relations tendues avec les Etats-Unis

Récemment l’ambassadeur des Etats-Unis avait émis des critiques sur la situation des droits de l’homme en Thaïlande à l’heure actuelle.

Ainsi plusieurs ministres avaient condamné les dires de l’ambassadeur, invitant le peuple à ne pas agir de façon inappropriée vis-à-vis de celui-ci.

Le premier ministre thaï, visiblement irrité par ces propos, a lui aussi fermement condamné les dires de l’ambassadeur, expliquant que ses propos pourraient se retourner contre lui.

Thai Property Group

Laisser un commentaire