Un coup d'État bloque plus d'un million de travailleurs birmans en Thaïlande
Les pays voisins du Myanmar ont intensifié leurs mesures pour contenir l’afflux des réfugiés birmans qui fuient les troubles qui sévissent dans leur pays depuis que l’armée a pris le pouvoir lors d’un coup d’État le 1er février. La Thaïlande, qui partage une frontière de 2 000 km avec le Myanmar, a intensifié ses efforts pour renforcer le contrôle et la sécurité aux frontières. La pandémie de coronavirus aggrave encore le problème car les gouvernements craignent que les étrangers soient porteurs de la maladie et la propagent localement. Le ministre thaïlandais des Affaires étrangères, Don Pramudwinai, a déclaré vendredi que des personnes du Myanmar étaient déjà arrivées dans des zones le long de la frontière. Des pays comme la Thaïlande, le Bangladesh et la Malaisie sont confrontés à un dilemme: s’ils acceptent le grand nombre de demandeurs d’asile du Myanmar, leurs finances publiques déjà tendues seront encore plus alourdies, […]

La suite est réservée aux abonnés - Déjà abonné ?   Se connecter   Pas encore abonné ?    Abonnez-vous pour lire la suite    

Rédaction Bangkok

Rédaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est située à Bangkok et est constituée de journalistes pigistes et de stagiaires