Vous désirez vous rendre en Thaïlande plus ou moins longtemps et vous tourner vers le choix de la location ? Faites-vous une idée concrète des prix via TPG-Rentals.

Les choix du lieu et de la durée de votre séjour sont toujours complexes. A cela s’ajoute le paramètre du budget, qui ne vous permettra pas les mêmes choses en fonction de la destination. Cet article vous permettra peut-être de vous aiguiller dans vos choix :

1Définir ses attentes

Il s’agit en premier lieu de définir ce que vous attendez comme location et comme séjour.

La première question à se poser avant de louer un bien est celle de la durée de séjour.

Il faut savoir qu’il est possible de trouver de tout en Thaïlande, de la location saisonnière (à la semaine ou au mois) à la location longue durée (1 an et plus). S’il est assez facile de trouver des logements à louer pour du court-terme et du long-terme, il est en revanche plus difficile de trouver un logement pour une durée « intermédiaire » (entre 3 et 12 mois).

Pourquoi cette difficulté ? Car les propriétaires qui font le choix de louer leur propriété le font – dans la grande majorité des cas – soit à l’année, soit pour de courtes périodes car ils occupent leur bien une ou plusieurs fois par an. La location saisonnière est alors plus rentable pour eux, puisque cela ne bloque pas l’appartement sur des durées trop longues.

2Définir son budget

La seconde question qu’il faut vous poser est la définition de votre budget.

En fonction de votre budget, vous pourrez vous permettre de louer une propriété plus ou moins spacieuse, plus ou moins bien située, et cela peut être déterminant dans votre choix de destination. En somme, la question du budget est indissociable de celle de la localisation géographique et de la qualité de votre logement.

Définissez donc la somme dont vous disposez, afin de pouvoir arbitrer comment placer cet argent au mieux : si vous préférez une villa spacieuse à une destination précise, vous vous dirigerez plutôt – par exemple – vers Hua Hin, où les prix des beaux logements sont moins élevés que sur une île. Or, si vous préférez la destination au type de logement, un petit studio sans prétention à Koh Samui vous satisfera bien mieux qu’une belle maison à Pattaya.

Une fois votre budget établi, un autre critère à prendre en compte est la période de l’année pendant laquelle vous séjournerez en Thaïlande.

3Choisir la meilleure saison

Quand louer un bien en Thaïlande ?

Une fois que vous avez défini la durée de votre séjour, votre budget et la destination, il faut alors vous pencher sur la période de l’année choisie pour votre séjour.

En effet, d’un point de vue immobilier on distingue trois saisons : la basse saison (d’avril à octobre), la haute saison (de novembre à mars) et la très haute saison, dite peak season, qui correspond à une période au sein de la haute saison – entre le 15 décembre et le 15 janvier.

Les prix de l’immobilier varient en fonction de ces périodes. Ainsi, si vous désirez prendre un appartement ou une villa à la location, faites attention à bien arbitrer vos désirs et vos besoins pour choisir la bonne période.

Venir durant la peak season vous coûtera certes plus cher, puisque cela correspond au pic touristique en Thaïlande, cependant cela correspond également au moment où le climat est le plus agréable – que ce soit par rapport à la chaleur, mais également au faible taux de précipitations. Cela vaut aussi pour la haute saison, qui a l’avantage d’être un peu moins chère que la peak season.

Il faut donc essayer de trouver le parfait équilibre entre un bon climat (situé plutôt dans la haute saison) et des prix raisonnables. Encore une fois, plus votre budget est élevé, plus vous pourrez déborder sur la peak season afin de profiter pleinement d’un climat agréable et d’un ciel dégagé.

4Comparer les prix

Il s’agit alors de comparer les prix afin de savoir ce qui est le plus rentable et le plus agréable selon vos désirs et vos priorités. Nous avons effectué quelques simulations sur plusieurs sites de location en ligne, qui peuvent peut-être vous donner un ordre de grandeur.

Si vous désirez séjourner dans la capitale, il faut savoir que les prix varient en fonction de la distance jusqu’aux transports en commun, et les installations dont vous désirez bénéficier : il n’est pas difficile de trouver – si vous le désirez – un condominium (une résidence) possédant une salle de sport, une piscine et quelques commerces.

Comptez pour un appartement deux chambres, excentré mais plutôt confortable pour un étranger, environ 500€* par mois. Si vous désirez un condominium un peu mieux équipé et plus proche des transports en commun, il faudra plutôt compter sur du 700 – 800€ par mois. Enfin, en plein centre-ville, un bel appartement de standing dans une résidence équipée sera dans les 1 500 – 2 000 € par mois.

Dans les stations balnéaires, on peut prendre pour exemple l’immobilier à Pattaya, il vous sera facile de trouver des logements de long-terme – prenez seulement garde à la peak season, où les logements sont surbookés !  Pour un bel appartement deux chambres, bien centré dans une résidence avec salle de sport et piscine, comptez entre 500 et 700€ par mois. Si votre préférence va aux villas, comptez par exemple pour une villa trois chambres avec piscine, située dans les terres (à environ 15min en voiture de la plage) environ 1 000 € par mois. Pour vous rapprocher de la côte, rajoutez 500 € par mois.

A Hua Hin, station balnéaire moins touristique que Pattaya, vous pourrez trouver des petites villas deux chambres, proches du centre-ville à partir de 700 € par mois. Si vous désirez vous orienter plutôt vers des villas spacieuses avec piscine et grands jardins, un peu excentrées, les prix seront autour de 1 000 – 1 200 € par mois.

Quant à l’immobilier de Phuket, capitale très touristique de la province de Phuket (qui englobe notamment Ko Phuket et d’autres îles), il faut vous attendre à des prix plus élevés – encore une fois, nous parlons de biens de standing. Pour un petit appartement 1 chambre à Kamala, situé à 10 minutes à pied de la plage, comptez 600 € par mois. Pour une villa deux chambres avec piscine et un bel espace extérieur, à 500m de la plage de Kamala, comptez 1 500 €.

Enfin, c’est sur les îles que les prix sont les plus élevés. Par exemple à Koh Samui, dans le Golfe de Thaïlande, pour un appartement une chambre confortable, à 5 minutes en voiture du centre-ville, comptez 800 € par mois.

Le marché des villas est très développé : pour une belle villa deux chambres vue mer à Chaweng Beach, située dans les hauteurs (10 minutes en voiture de la plage), comptez 1 500 – 2 000 € par mois – un prix qui peut très certainement se négocier en cas de location à long-terme.

En conclusion, il vous appartient de définir vos attentes et vos priorités, afin de pouvoir accorder votre budget et vos recherches de logement. Cependant, contrairement à ce que l’on croit, il n’est absolument pas risqué de ne pas réserver un logement en avance en Thaïlande : une fois sur place, vous vous rendrez compte du large choix dont vous disposez !

En outre, les logements en Thaïlande ont souvent l’avantage d’être déjà meublés et équipés. Enfin, si on peut certes trouver des logements chers au pays du sourire, il faut savoir qu’on trouve également beaucoup de peu cher – contrairement à la France où le choix est plus limité, et bien plus cantonné à une échelle de prix élevés.

N’hésitez pas à faire un tour sur notre site de locations en ligne, TPG-Rentals, et comparez les prix en fonction des destinations !

*Tous les prix en euros mentionnés dans cet article sont donnés à titre indicatif sur la base de 1 € = 38,7 THB

Votre avis ?

Laisser un commentaire