New Nordic : Interview de Florent Scotto, directeur des Opérations

Le directeur des Opérations de New Nordic, Florent Scotto, a accepté de répondre à nos questions sur les projets de développement du groupe en Asie.

Afin d’élargir son offre et de développer une réelle expertise dans les prestations proposées, New Nordic s’est divisé en plusieurs pôles métiers.

Aujourd’hui le groupe compte un service de promotion, d’hôtellerie, de voyage, d’investissement et d’immobilier vacances.

Le directeur des Opérations de New Nordic, Florent Scotto, a accepté de répondre à nos questions afin de nous éclairer sur la mise en place de cette nouvelle organisation pour la division hôtelière mais aussi sur les projets de développement du groupe.

Vous avez rejoint New Nordic l’an dernier, pourriez-vous nous présenter votre parcours ?

Je suis l’actuel directeur des Opérations du groupe New Nordic, je suis en charge de la division hôtelière et des projets de développement du groupe.

J’ai effectué mes études dans une école hôtelière en Suisse puis j’ai débuté ma carrière au poste de manager de restaurant chez Hippopotamus.

Après cette expérience, j’ai travaillé aux États Unis puis aux Bermudes avant de rejoindre le Royal Cliff à Pattaya.

J’ai toujours voulu travailler en Thaïlande, ce poste était donc une opportunité intéressante. Mon profil était beaucoup plus axé « restauration », travailler au Royal Cliff m’a permis de toucher aussi à l’hôtellerie.

Moins d’un an après cette expérience, j’ai rejoint New Nordic. Pour être honnête, je logeais dans un de leurs hôtels et c’est par hasard que j’y ai rencontré le directeur avec lequel j’ai eu un très bon contact et qui m’a proposé de rejoindre l’équipe.

Après un an au sein du groupe, quels sont aujourd’hui vos objectifs ?

Aujourd’hui, ma priorité est la collaboration avec les grandes chaînes hôtelières. C’est un moyen de donner une image de marque à New Nordic mais aussi de se rapprocher du monde hôtelier.

Cette collaboration me semble nécessaire pour mettre le groupe au niveau des standards internationaux.

En parallèle, nous avons créé ALANI, notre propre chaîne hôtelière qui prendra en charge la gestion de certains hôtels New Nordic.

Ainsi, lorsqu’un bâtiment sera livré, plusieurs scénarios seront envisagés :

  • Confier le complexe en management à une chaine hôtelière
  • La Franchise
  • Conserver l’intégralité des opérations sous notre propre marque hôtelière

Aujourd’hui, nous savons déjà que le projet Water World à Koh Samui ainsi que la moitié du programme New Nordic à Phuket sera géré par ALANI.

Nous avons actuellement un taux d’occupation de 76% sur 1200 chambres. Je suis satisfait de ce résultat mais ce n’est que le début car j’ai comme projet de donner plus de standing aux infrastructures avec notamment des projets de rénovation sur différents hôtels.

Actuellement, le remplissage des hôtels et resorts est assuré grâce aux agences de voyage.

Notre clientèle est majoritairement chinoise et russe mais nous souhaitons attirer un nouveau public en diversifiant l’offre et le design de nos hôtels.

J’ai récemment signé un contrat avec un DMC (Destination management company) français afin de diversifier nos sources de remplissage.

Quelle est la vision de New Nordic sur la Thaïlande ?

La culture locale est très importante, je pense qu’entre New Nordic et la Thaïlande, il s’agit avant tout d’une collaboration et je considère le travail avec les Thaïlandais comme une véritable valeur ajoutée.

Pour cela, une priorité a été donné à l’utilisation de produits locaux et au recrutement de personnel thaïlandais.

Le développement durable fera aussi partie intégrante de la stratégie de l’entreprise.

Depuis 2017, nous sommes passés au « vert » et nous souhaitons intégrer dans les valeurs du groupe, la notion de respect de l’environnement.

Pour cela, le groupe a supprimé l’utilisation du plastique, a réduit sa consommation d’énergie et limite le gaspillage.

Pourriez-vous nous en dire plus sur les prochains projets à venir du groupe ?

Phuket, Chumpon et Koh Samui sont les prochains projets à venir et je crois fortement au potentiel de ces destinations.

La date de livraison est prévue en 2019, pour le programme de Chumpon.

Si la destination est encore bien moins fréquentée que les autres, je pense que cette zone a le potentiel suffisant pour être une destination idéale pour le tourisme écologique et familiale.

Pour satisfaire cette clientèle, il est prévu que le projet prévoit la mise en place d’une navette vers l’aéroport, d’activités sportives et d’un beach club.

Les programmes de Koh Samui bénéficient d’un emplacement idéal, à proximité d’une des plages les plus populaires de l’île. Les bâtiments hôteliers seront livrés courant 2020 et les beach club situé sur la plage de Lamai est déjà ouvert.

A Phuket, une partie de la gestion hôtelière sera confiée à une chaîne hôtelière internationale.

L’attractivité et la notoriété de l’île font du programme une excellente destination pour le groupe.

De plus, des projets de création d’un second aéroport au Nord de l’île sont en cours et je vois cela comme une réelle opportunité d’attirer les investisseurs.

Petchaburi est le plus gros projet de New Nordic. Ce programme inédit inclut en plus des appartements, la création d’un parc d’aventures de plus 800 000 m2.

Ce projet ambitieux nécessitera une gestion spécifique car il ne s’agit pas que d’un hôtel mais d’un véritable parc à thèmes.

New Nordic a développé des programmes au Cambodge, aux Philippines et en Indonésie.

Que pensez-vous de ces nouvelles destinations ?

Ce sont des destinations à fort potentiel ! Ces programmes, tous situées dans des villes touristiques disposant d’un aéroport international.

Aux Philippines, se construit le deuxième programme, après Pattaya sur le thème « Castle » qui propose des appartements au design ressemblant à celui d’un château.

La vision New Nordic est de proposer des destinations aux fort potentiel de développement, attractives et aux avantages financiers intéressants pour les investisseurs.

Je pense que New Nordic a su saisir une opportunité en choisissant Sihanoukville, Bali et Angeles.

Pour conclure, quel est votre ressenti sur l’avenir du marché immobilier en Asie ?

Concernant l’avenir et les prochaines destinations, je suis très confiant.

Le développement des infrastructures en Thaïlande va créer de nouvelles zones attractives et de nouvelles opportunités pour le groupe.

Pour plus d’informations sur l’investissement immobilier en Thaïlande, consultez notre site ou bien contactez- nous.

 

.

 


0/5


(0 Reviews)

Laisser un commentaire

34,296FansJ'aime
182FollowersSuivre
2,519FollowersSuivre
33,917FollowersSuivre
1,524FollowersSuivre
351AbonnésSouscrire

Récents

0/5 (0 Reviews)