Face aux rendements des placements traditionnels (livret A, assurance vie, PEL…) toujours au plus bas, et alors que le marché immobilier français perd également en attractivité, la recherche de placements alternatifs, plus intéressants mais qui restent sécurisés, est devenue une tendance de fond.

L’immobilier à l’étranger à la cote, mais comment choisir son pays ? Investir en Thaïlande, pour quelles raisons ?

POUR TOUT SAVOIR SUR L’INVESTISSEMENT EN THAILANDE, ASSISTEZ AUX CONFERENCES DE THAI PROPERTY GROUP EN FRANCE EN SEPTEMBRE.

CALENDRIER ET INSCRIPTIONS ICI.

Conference-immobilier-Thailande-Paris
Conférence immobilier-Thailande à Paris le 20 septembre

Le Thai Baht : une monnaie reflet d’une économie solide

La première des choses à considérer, avant toute chose, lorsqu’on investit dans un pays étranger, est la monnaie.

Est-elle stable ? A-t-elle gagné ou perdu en valeur au cours des années écoulées ?

La monnaie est dans une large mesure le reflet d’une économie.

Sur le sujet, nous vous invitons à lire cet article sur l’évolution de la monnaie thaïlandaise par rapport à d’autres monnaies de référence.

Vous serez peut-être surpris de constater la forte appréciation du Baht face à l’Euro et la Livre sterling depuis 10 ans.

2016-9-investir-en-thailande-avec-thai-property-group-2
Sur une décennie, le Thai baht s’est apprécié d’environ 50% par rapport à la livre sterling

Ainsi, un Britannique ayant acheté un appartement 7 000 000 THB il y a 10 ans (100 000 livres sterling à l’époque) et le revendant aujourd’hui, admettons même, sans plus-value (en THB) … le produit de sa revente en Bahts (7 000 000, donc) vaudrait aujourd’hui … 155.500 livres sterling, soit un gain de 55%.

Dette et inflation maîtrisées

Avec une dette publique et une inflation maîtrisées, une croissance constante (même si moins forte que dans les années 80 ou 90), un chômage quasi inexistant, et des politiques stables vis-à-vis des investisseurs étrangers (malgré des troubles politiques internes liés à des luttes de pouvoir qui ne remettent pas en cause l’ouverture de l’économie), l’économie thaïlandaise a un horizon plutôt dégagé.

Tout laisse à penser que le Thai baht va au minimum, se stabiliser, sinon continuer à s’apprécier sur le long terme face aux devises occidentales.

Quant à l’idée reçue que le Thai baht est arrimé au dollar, elle est tout à fait erronée, et il suffit de constater les variations significatives du Baht sur les dix dernières années (entre 29 et 37 THB pour un Dollar) pour s’en convaincre.

Le Thai baht est une monnaie indépendante, qui représente la 27ème économie mondiale, et un pays de plus de 60 millions d’habitants.

Des infrastructures modernes et de très bon niveau

Lorsqu’on parle de la Thaïlande, on pense souvent à ce que nous en renvoient les médias européens : la plage, la fête, et, occasionnellement, des troubles politiques (les « rouges » contre le « jaunes »).

Mais la Thaïlande, c’est avant tout un pays qui a su accueillir la modernité tout en conservant ses valeurs, ses traditions et donc, sa cohésion nationale.

La modernité, ce sont des aéroports internationaux (à Bangkok mais aussi à Phuket et Pattaya), des hôpitaux de classe internationale, des centres commerciaux ultra modernes (qui cohabitent avec des petits commerces encore vivaces), des infrastructures de loisirs très développées (golfs, parcs d’attractions aquariums…), un réseau routier de très bon niveau, des projets de train à grande vitesse, ou encore, de liaison ferry rapide entre la côte Est et la côte Ouest du golf de Thaïlande

Or, des infrastructures de qualité sont un gage de pérennité et de valorisation d’un investissement immobilier.

Excellent rapport qualité-prix de l’immobilier

Lorsqu’on parle d’appartements « entre 2 000 et 3 000 € /m2 », certaines personnes vont répondent « C’est cher pour la Thaïlande ! ».

En effet, on pourra trouver ce niveau de prix dans certaines villes de province en France.

Mais en Thaïlande, à ce prix, vous aurez accès à des appartements neufs, dans des immeubles avec réception, piscine, salle de sport, ascenseurs, et de belles prestations intérieures (cuisines, salles de bains).

Le tout dans des stations balnéaires cotées (comme Pattaya ou Phuket par exemple), à quelques centaines de mètres de la plage et à quelques minutes de très nombreux restaurants, commerces, activités etc.

Dans le même genre d’environnements (station balnéaire, à quelques minutes de la plage et de nombreuses infrastructures modernes), vous pourrez acheter une villa en Thaïlande avec 3 chambres, une piscine et un agréable jardin tropical, dans un lotissement moderne et sécurisé et avec services, pour 150 000 € environ.

Naturellement, vous pouvez aussi trouver moins cher … une maison en dur « basique », construite dans la campagne, éloignée des centres de vie, peut être réalisée pour 50 000 €, voire moins… mais dans un environnement dans lequel un occidental se sentira difficilement à l’aise si il ne parle pas thaï couramment et ne s’adapte pas complètement au mode de vie local.

Tourisme : de record en record

2016-9-investir-en-thailande-avec-thai-property-group
Un secteur touristique en constante progression

Enfin, élément non négligeable pour les investisseurs misant sur la demande touristique pour louer leur logement et générer des revenus locatifs importants, la fréquentation touristique de la Thaïlande est en progression constante et forte.

Malgré les troubles politiques évoqués plus haut, l’attrait du pays du sourire pour lesvacanciers du monde entier ne faiblit pas et 2015 a été une nouvelle année record avec près de 30 millions d’arrivées !

 

0/5 (0 Reviews)

Laisser un commentaire