Categories: Expatriation

Jobs pour étrangers : conseils pour vivre et travailler en Thaïlande (I)

Mais que faire si une deux semaines de vacances en Thaïlande ne vous suffisent pas? Est-il possible de transformer votre destination de vacances préférée en…

Share

Bangkok est une ville étonnante, cosmopolite, avec une culture vivante, des événements passionnants et une vie nocturne très animée.

Surnommée parfois la “grosse mangue” (Big Mango) par les expatriés anglophones, Bangkok bénéficie en plus d’un coût de la vie assez peu élevé, surtout si on compare avec les capitales européennes, ou encore Hong Kong ou Singapour.

Mais que faire si une ou deux semaines de vacances en Thaïlande ne vous suffisent pas? Est-il possible de transformer votre destination de vacances préférée en votre futur port d’attache?

Un nombre croissant d’étrangers se posent les mêmes questions, surtout en ces temps de crise en Europe. Mais avant de réserver votre billet aller simple pour le «paradis», sachez qu’il existe une  grosse différence entre la visite d’un lieu pour quelques jours de vacances, et y travailler.

La nourriture et la météo sont toujours aussi agréables, mais la bureaucratie, la circulation démentielle et le rythme effréné de la vie à Bangkok ne sont pas adaptés à tout le monde

Les difficultés pour obtenir un visa de longue durée et un permis de travail sont également assez dissuasives. Cependant, si vous envisagez de déménager en Thaïlande, ou tout simplement vous êtes curieux de savoir quels types d’emplois sont accessibles aux étrangers, voici les jobs les plus populaires pour venir travailler à Bangkok:

1) Professeur de langue

Si vous parlez couramment l’anglais, ou avez vraiment un très bon niveau, ça sera plus facile qu’enseigner le français.

Les possibilités sont nombreuses et variées – comme le sont les salaires. Pour un étranger de formation universitaire avec des diplômes d’enseignement supérieur, le salaire peut être comparable à celui du pays d’origine.

Cependant, la majorité des emplois offrent une rémunération beaucoup plus modeste. Un enseignant débutant peut espérer commencer avec un salaire allant de 30.000 à 40.000 bahts par mois (ce qui est déjà beaucoup plus élevé que ce que gagnent la plupart des Thaïlandais).

Mais travailler comme professeur en Thaïlande, à Bangkok ou ailleurs, est surtout une chance unique de vraiment découvrir la culture thaïlandaise et d’interagir avec des Thaïlandais sur le plan personnel, chose pas toujours facile quand on voyage en tant que touriste.

Les bons cotés: les Thaïlandais sont très facile à vivre par nature et les enseignants ont souvent l’occasion de voir le mode de vie Thaï de près. Pour les personnes sociables, l’enseignement peut être le travail le plus agréable et enrichissant à Bangkok.

Les moins bons: Ce type de travail exige une personnalité énergique et ne convient pas aux personnes  introverties. Aussi, il ya peu de possibilités de progression de carrière.

Pour en savoir plus: Consultez www.ajarn.com – un site dédié à l’enseignement en anglais en Thaïlande

2) Restauration et hôtellerie

L’industrie de l’hôtellerie est la deuxième profession favorisée après l’enseignement pour les étrangers qui vivent et travaillent à Bangkok. Il y a beaucoup de chefs, de musiciens et de personnel en relation avec les clients en provenance de tous les pays, qui vivent et travaillent dans le secteur hôtelier.

De nombreux directeurs d’hôtels viennent de l’étranger pour occuper des postes de direction au sein du secteur de l’hôtellerie. Travailler dans un hôtel est un professiontrès exigeante et les heures sont souvent longues, mais les récompenses potentielles sont excellentes, comme les développements de carrière.

Tout comme l’enseignement, les salaires varient considérablement en fonction de votre position, de l’éducation et de l’expérience. La capacité de parler plusieurs langues est particulièrement appréciée dans le secteur de l’hospitalité

Redaction Bangkok
Publié par
Redaction Bangkok

Recent Posts

Cet site utilise des cookies.

En savoir plus