En mars, les exportations thaïlandaises ont diminué de 4,88% en glissement annuel, entraînant une contraction de 1,6% des exportations au premier trimestre de cette année par rapport à la même période l’an dernier.

Le ministère du Commerce a annoncé lundi que les exportations de la Thaïlande s’élevaient à 21,4 milliards de dollars soit une baisse de 4,88%, après une hausse de 5,9% en février.

Parmi les principales destinations d’exportation de la Thaïlande, les livraisons au Japon ont augmenté de 7,4% en mars, mais ont diminué de 1,4% et de 2,6% aux États-Unis et en Europe, respectivement.

Les livraisons thaïlandaises vers l’Asean et la Chine ont diminué de 15,6% et 9% respectivement au cours de la même période.

Ralentissement du commerce mondial

Pimchanok Vonkorpon, directeur général du Bureau de la politique et de la stratégie commerciale, a déclaré que la contraction constatée en mars était due en grande partie au ralentissement du commerce mondial et des économies dans le monde.


Les livraisons d’automobiles et de pièces automobiles ont continué de croître.

Les livraisons de produits et pièces détachées électroniques ont diminué de 6%, entraînées principalement par les produits électroniques, les ordinateurs, ses composants et les disques durs, tandis que les livraisons d’automobiles et de pièces automobiles, de motocycles et de pièces et de produits en caoutchouc ont continué de croître.

Les exportations de produits agricoles et agro-industriels ont, quant à elles, rebondi par rapport à la contraction du mois précédent et enregistré une croissance de 3,2% par rapport à la même période de l’année dernière, tirées par les fruits et légumes frais, congelés et transformés (+ 30,0%), poulet transformé (+ 14,2%), caoutchouc (+ 6,5%) et conserves de thon (+ 6,4%). Cependant, certains produits ont diminué, tels que le sucre (-23,0%), le riz (-7,7%) et le manioc (-9,4%).


source: tradingeconomics.com

Vers une reprise des exportations au deuxième trimestre


Selon le Ministère du Commerce, au deuxième trimestre de l’année, les exportations devraient augmenter, les négociations entre les États-Unis et la Chine étant susceptibles de s’achever d’ici à la fin du mois de juin. Les autres facteurs positifs sont la hausse des prix du brut et les mesures de relance budgétaire et monétaire de la Chine.

0/5 (0 Reviews)

Laisser un commentaire