Catégories
armée Économie Politique

Les très chers sous-marins chinois de la Thaïlande

Les milliards de bahts dépensés par les militaires thaïlandais pour l’achat de sous-marins chinois passent mal alors que le pays affronte une crise grave crise économique.

La Thaïlande devra patienter un peu plus longtemps pour compléter sa flotte de trois sous-marins : une dépense de 22,5 milliards de bahts qui passe mal alors que le pays affronte une de ses plus graves crises économiques.

Les deux sous-marins chinois S26T de classe Yuan devaient coûter au total 22,5 milliards de bahts (720 millions de dollars) sur sept ans.

Le gouvernement a cherché à allouer plus de 3 milliards de bahts comme paiement initial dans le budget 2021, mais cette décision s’est heurtée à une forte opposition de la part du public avec le hashtag #PeopleSayNoToSubs sur Twitter.

Il s’agit en fait de la commande des deuxième et troisième des trois sous-marins que Prayuth a promis à la Marine royale thaïlandaise et à la Chine, après qu’il a renversé le gouvernement démocratiquement élu de la Thaïlande en 2014.

Le budget du premier sous-marin a été approuvé en 2017. Il est en cours de construction en Chine pour livraison en 2024, selon la marine.

La plupart des pays voisins de la Thaïlande en Asie du Sud-Est possèdent déjà des sous-marins.

Le Vietnam exploite la plus grande flotte de la région avec six sous-marins. L’Indonésie, Singapour et la Malaisie en détiennent respectivement cinq, quatre et deux. Le Myanmar, une économie beaucoup plus petite que la Thaïlande, en a un, selon les chiffres de la marine thaïlandaise.

Une profonde crise économique

La pandémie du COVID-19 a entraîné la deuxième économie d’Asie du Sud-Est dans une profonde crise économique. Le produit intérieur brut a reculé de 12,2% sur un an au deuxième trimestre, soit la plus forte contraction depuis 1998, lorsque la Thaïlande était aux prises avec la crise financière asiatique.

L’économie thaïlandaise devrait se contracter de 8% à 12% cette année compte tenu de la chute des exportations et du tourisme, et du baht fort qui a gagné plus de 6% au deuxième trimestre.

Les perspectives de l’économie thaïlandaise cette année sont considérées comme les pires de l’Asie compte tenu de sa dépendance à l’égard des exportations et du tourisme, les deux secteurs les plus touchés par les restrictions dues au Covid-19.

Lire aussi Le PIB de la Thaïlande chute de 12,2% au deuxième trimestre – Économie – Thailande Info https://www.thailande-fr.com/economie/106276-le-pib-de-la-thailande-chute-de-122-au-deuxieme-trimestre#ixzz6WlKysEY2
Follow us: @thailandefr on Twitter | thailandefr on Facebook

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • genial des que le tourisme va réouvrir on pourra faire des ballade sous l eau espérons qu’ils ne se transformeront pas comme un certain sou marin russe

  • Les sous-marins chinois, les touristes non grata,
    Et les expats qui procureraient des rentrées d’argent régulières …
    Dommage que les décideurs ne sachent pas faire dans la dentelle !!!