Catégories
Culture Histoire

Chulalongkorn, le roi modernisateur du Siam

Inspiré par ses voyages à l’étranger le roi Chulalongkorn est connu pour être le modernisateur de la Thaïlande, dénommée Siam à l’époque de son règne.

Le 23 octobre est un jour férié en Thaïlande, pour célébrer la mémoire du roi Chulalongkorn, un des rois les plus respectés et aimé de la dynastie Chakri, dont est issue l’actuel chef du royaume, le roi Rama X.

Le roi Rama V (Chulalongkorn) qui régna de 1868 à 1910, est le cinquième roi de la dynastie Chakri, fondée en 1782, et qui règne depuis cette date sur la Thaïlande, anciennement dénommée Siam.

Rama V fut le premier roi à voyager à l’étranger, Singapour, Inde, Europe, il est même allé en Belgique et en France entre 1897 et 1907.

Inspiré par ses voyages le roi Chulalongkorn est connu pour être le modernisateur de la Thaïlande, dénommée Siam à l’époque de son règne.

Durant son règne de 42 ans, il fonde le musée national de Bangkok, les services postaux, les chemins de fer afin de relier Bangkok à Ayutthaya et même la première université.

Son règne a fait de la société traditionnelle thaïe l’État moderne que nous connaissons aujourd’hui.

Il a évité la colonisation de son pays et résisté à la pression de la France et de l’Angleterre, même s’il dut céder une partie du Cambodge et le Laos à la France (1893-1907) et les territoires frontaliers de la Malaisie au Royaume-Uni (1909).

Pour mener à bien toutes ces réformes et innovations, il s’entoura d’experts étrangers et de conseillers venant des pays occidentaux.

Le roi Chulalongkorn a été très aimé de son peuple de son vivant, sous son règne ses sujets ont bénéficié de nombreuses mesures sociales, et d’un essor économique spectaculaire.

Modernisation et ouverture vers l’étranger

Grâce à son ouverture d’esprit et à ces voyages, le roi lutte contre l’esclavage et instaure de nombreux changements au cœur du pays.

En 1905, après 30 ans d’efforts, l’esclavage est aboli en Thaïlande. On doit également à Rama V la mise en place d’une administration centralisée, les services postaux (1885) et encore les chemins de fer (1893).

Preuve de l’impact du roi sur le Royaume, aujourd’hui encore, son portrait figure sur les billets de 100 baht, au verso du portrait de l’actuel monarque.

Cette reconnaissance s’est exprimée par une quasi-canonisation, et le roi Chulalongkorn est l’objet encore aujourd’hui d’un culte actif.

De très nombreuses maisons thaïes sont ornées de son portrait, des prières lui sont adressées et des statues à son effigie sont encore érigées en de nombreux endroits.

Avatar

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

1 réponse sur « Chulalongkorn, le roi modernisateur du Siam »

Une université mondialement réputée porte son nom.
Il fut le souverain des Lumières, un despote éclairé.

Laisser un commentaire