Bonjour ! S’il y a bien un mot de la langue thaï que tous les étrangers retiennent facilement c’est bien celui-là : orthographié Sawasdti ou Sawasdee à partir du mot thaï สวสฺติ, et suivi de la particule de politesse (Ka pour une femme et Krab pour un homme).

Les Thaïlandais utilisent Sawasdee pour se saluer de façon formelle pendant toute la journée. En réalité, il existe 4 salutations différentes qui utilisent la racine Sawasdt en fonction du moment de la journée (principalement utilisées à l’écrit dans un roman, un poème ou un discours formel)

1. Arun Sawàsdt = bonjour

2. Tiwa Sawàsdt = bon après-midi

3. Sayan Sawàsdt = Bonsoir

4. Ratree Sawàsdt = Bonne nuit

La racine Sawasdt est également utilisée pour composer d’autres mots thaïs dont : Sawàsdi-bhâp = Sûreté, Sécurité ; Sawàsdi-karn = Bien-être, et Sawàsdi-Mongkhon = Bon augure.

Le mot issu du sanskrit, qui signifie bien-être et prospérité, est en fait devenu une salutation officielle seulement depuis le 22 janvier 1943.

Cette réforme linguistique a été décidée par le maréchal Plaek Phibunsongkhram, un des chefs de la révolution siamoise de 1932 qui a transformé la Thaïlande d’une monarchie absolue en une monarchie constitutionnelle.

Phibunsongkhram est par la suite devenu le 3e Premier ministre de Thaïlande en 1938, et a établi une dictature militaire de facto alliant la Thaïlande avec le Japon pendant la Seconde Guerre mondiale.

Un salut moderne imposé par le dictateur Phibunsongkhram

Le maréchal Phibunsongkhram a lancé en 1943 une campagne de modernisation du Siam qui comprenait une série de changements dans plusieurs domaines, le plus connu étant le changement du nom du pays de « Siam » en « Thaïlande », et la promotion de la langue thaïe en tant que langue commune de tout le pays.

La déclaration suivante a été publiée par le กรมโฆษณาการ (Département de la propagande, maintenant connu sous le nom de กรมประชาสัมพันธ์, (Département des relations publiques) le 22 janvier 1943 :

« Son Excellence le Premier ministre a donné l’ordre d’exhorter tous les fonctionnaires à prononcer le mot sawatdi lorsqu’ils se réunissent pour la première fois de la journée. Ce faisant, vous vous lierez d’amitié et vous inculquerez l’habitude de ne prononcer que des mots de bon augure. En outre, les fonctionnaires sont priés de conseiller aux membres de leur famille d’utiliser également l’expression sawatdi . »

Cependant les anciennes manières de se saluer, moins formelles que sawasdee qui s’accompagne souvent d’un waï (signe de respect), sont encore très utilisées par les thaïs. Comme par exemple กินข้าวหรือยัง « Gin Kao Reu Yang ? », qui signifie littéralement « as-tu déjà mangé (du riz) », ou encore « Pai nai ? » qui veut dire « Où vas-tu ? »

L’une des raisons pour laquelle Sawasdee est un mot qui résonne favorablement pour les Thaïs est que sa syllabe finale est ดี /dii/, qui signifie « bien » ou « bon ».

Svasti : l’encombrante racine historique de Sawasdee

La racine linguistique de « Sawàsdti » vient du sanskrit « svasti » स्वस्तिक qui signifie propice au bien-être et de bon augure. C’est aussi une figure géométrique et une ancienne icône religieuse dans les cultures d’Eurasie, également utilisée comme symbole de divinité et de spiritualité dans les religions indiennes, y compris l’hindouisme et le bouddhisme.

Dans l’hindouisme, le symbole avec les bras pointant dans le sens des aiguilles d’une montre (卐) est appelé svastika, symbolisant Surya (le soleil), prospérité et bonne chance, tandis que le même symbole dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (卍) est appelé sauvastika, symbolisant la nuit ou les aspects tantriques de Kali.

Dans le monde occidental la forme orientée vers la droite 卐 (svastika) est associée au symbolisme nazi, à la Seconde Guerre mondiale et à l’Holocauste.

Sawasdee Krab ! (Le mot peut également être utilisé pour dire au-revoir)

A propos de cet auteur

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.

3 replies on “Les origines du mot thaïlandais Sawasdee”

  1. Article génial sur le lien surprenant (pour les incultes comme moi) entre la salutation thaïe omniprésente et le sanskrit

  2. Etrangement l’origine Sanscrit (ou Pali) de l »expression perrmet de la rattacher au proto language indo européen dont le français découle aussi

    1. Merci beaucoup pour ces in formation en Isaan กินข้าวหรือยัง se dit encore beaucoup en debut de conversation plus rarement en salutaion.

Comments are closed.