Catégories
Culture Médias

Le curry thaï Massaman en tête des «50 meilleurs plats du monde» selon CNN

La Thaïlande servie ! Pas moins de trois plats dans le top 50 des meilleurs plats du monde, dont la première place avec le curry Massaman.

L’Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT) s’est félicitée aujourd’hui après que CNN Travel a placé le curry Thai Massaman à la première place de sa liste des 50 meilleurs plats à déguster dans le monde.

La non moins fameuse soupe aux crevettes pimentée Tom Yum Kung  occupe la huitième place et la salade de papaye verte Som Tam se situe au 46 e rang.

M. Yuthasak Supasorn, gouverneur de la TAT, a déclaré: «Cette liste témoigne de la réputation déjà solide de la cuisine thaïlandaise qui est de plus en plus perçue comme une expérience culinaire de classe mondiale.

La Thaïlande est certainement une excellente destination pour le tourisme gastronomique.

M. Yuthasak Supasorn, gouverneur de la TAT

«Une fois que la situation du COVID-19 s’améliorera, nous serons prêts à accueillir des touristes et des gourmets du monde entier pour embarquer dans un voyage culinaire et explorer  la Thainess à travers des plats thaïlandais dans des destinations uniques à travers la Thaïlande.»

La dernière liste des 50 meilleurs aliments de CNN Travel World a été mise à jour en septembre 2020, à partir de l’article original qui avait été publié pour la première fois en 2011, puis mis à jour et republié en 2017, et mis à jour chaque année depuis lors.

Le personnel de CNN Travel a déclaré avoir parcouru la planète à la recherche de ce qu’il pensait être la liste des 50 meilleurs plats jamais créés disponible dans le monde.

Dans le monde pré Covid-19, bien entendu…

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • beaucoup de cinema,pour pas grand chose, à pare deux ou trois plats,sinon,on ne ressent rien comme gout a par le piment qui annule toutes saveur, bonjour l’estomac,