Catégories
Bouddhisme Culture

Visakha Bucha : naissance, illumination et mort du Bouddha

Chaque année au mois de mai, les Thaïlandais célèbrent Visakha Bucha, la fête bouddhique la plus importante commémorant à la fois la naissance, l’illumination et la mort du Bouddha.

Demain le mercredi 6 mai les Thaïlandais célèbrent Visakha Bucha, fête bouddhique commémorant à la fois la naissance, l’illumination et la mort du Bouddha.

Le jour de Visakha Bucha (วัน วิสาขบูชา) ou Wan Pra Yai วัน พระ ใหญ่ commémore les trois événements les plus importants dans la vie de Bouddha (พระพุทธเจ้า) le jour de pleine lune du sixième mois lunaire.

C’est également un jour férié dans de nombreux pays de l’ASEAN où le bouddhisme est prédominant comme le Myanmar, le Laos, le Cambodge et Singapour.

Ainsi les administrations, écoles, ambassades et banques seront fermées demain le 6 mai.

Pendant les 24 heures de Visakha Bucha, les bars et magasins ne sont pas autorisés à vendre d’alcool car ce jour est considéré comme saint.

Les trois événements que l’on fête le jour de Visakha Bucha sont :

1. La naissance du Bouddha (ประสูติ)

2. L’Illumination de Bouddha (ตรัสรู้) – Alors qu’il était assis sous l’arbre Bodhi, il atteignit l’illumination à l’âge de 35 ans.

3. Le Nibbana ( ปรินิพพาน) – Le Bouddha est décédé mardi, le jour de la pleine lune Vesak dans l’année du zodiaque du petit serpent dans le Bosquet Sala de Mallas à Kusinara, la capitale de l’état Malla, (aujourd’hui situé à Kusinagara dans la province d’Uttrarapradesa en Inde) à l’âge de quatre-vingts ans (il y a environ 2563 ans).

En effet, Bouddha serait mort en 543 avant JC, date à laquelle commence le calendrier bouddhiste luni-solaire qui est utilisé en Thaïlande.

Selon ce calendrier nous sommes donc cette année en Thaïlande en 2563 (2020 + 543).

Le Nirvana, mort et libération du Bouddha

Selon les bouddhistes, lors de sa mort le Bouddha a atteint l’objectif ultime de la fusion de son illumination avec le Nirvana, pour se libérer pour toujours du cycle éternel de la mort et de la réincarnation, sort réservé au commun des mortels.

Au quotidien, les fidèles doivent respecter cinq préceptes : ne pas tuer, ne pas voler, ne pas commettre d’adultère, ne pas mentir, ne pas prendre de substances altérant l’esprit (alcool, drogue, etc.).

Le jour de Visakha Bucha, trois autres préceptes s’ajoutent lors de ces jours sacrés : ne pas manger après le milieu de la journée, ne pas porter de couleurs vives, de bijoux ni de parfum, ne pas utiliser de chaise ou de lit trop confortable.

Lors de cette journée, les bouddhistes se rassemblent dans les temples et font des offrandes aux moines, qui scandent alors des textes sacrés. Les reliques de Bouddha sont quant à elles exhumées pour recevoir un bain spécial, et sont également exposées au public.

En raison du Covid-19, la plupart de ces cérémonies religieuses n’auront pas lieu car elles impliquent des rassemblements importants de personnes, ce qui est interdit par l’état d’urgence prolongé jusqu’au 31 mai.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.