Accueil Politique élection

élection

Dans la famille Thaksin, je voudrais…

Yingluck Shinawatra, la sœur de l'ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra, a été officiellement désignée comme tête de liste du principal parti d'opposition de Thaïlande.

57 partis participeront aux élections du 3 juillet

La Commission électorale (CE) de Thailande a délaré 57 partis politiques admissibles pour présenter des candidats aux prochaines élections générales, prévues pour le dimanche 3 Juillet.

Coup double pour les Démocrates en Thaïlande

Le Parti démocrate a renforcé sa position dimanche, en remportant à la fois les élections législatives partielles et le poste très convoité de gouverneur...

Thaïlande: questions sur un scrutin

C'est finalement le candidat de l'opposition du Parti Démocrate Abhisit Vejjajiva, qui l'a emporté au finish lors du vote d'intronisation au poste de premier...

Thaïlande : Samak doit rendre son tablier

Lors d'une audience ouverte au public, la Cour constitutionnelle a annoncé que tous les neuf juges sont tombés d'accord sur le fait que M. Samak a violé l'article 182 de la Constitution qui interdit au Premier ministre ou à tout membre du gouvernement de toucher une rémunération d'une société privée

Un nouveau coup est possible en Thaïlande

C'est le Bangkok Post qui l'affirme ce matin : un autre coup d'État militaire est possible en Thaïlande si le conflit politique s'éternise ,...

L’opposition peine à trouver sa place en Thaïlande

Depuis que la crise politique a débuté en 2006 en Thaïlande, plusieurs groupes ont tenté de s'opposer à la domination de Thaksin et de ses alliés sur la vie politique thaïlandaise. En vain. Rarement un absent aura été aussi présent depuis son éviction par un coup d'État militaire en septembre 2006. Aujourd'hui la principale force de contestation se trouve dans la rue avec l'APD, Alliance du Peuple pour la Démocratie (P.A.D. People Alliance for Democracy) qui parie sur une stratégie de tension pour provoquer une démission du premier ministre M. Samak.

Où va la Thaïlande ?

Motion de censure contre la gouvernement, manifestations quotidiennes de l'opposition et inflation galopante: le gouvernement Samak se trouve dans une position difficile. Presque deux ans après le coup d État de septembre 2006, la situation en Thaïlande apparaît plus imprévisible que jamais. Personne ne croit en la longévité de l'actuel gouvernement, dont le premier ministre est un homme politique usé ne jouissant d'aucune crédibilité.

Vers de nouvelles élections en Thaïlande

Moins d'un an après le référendum approuvant la Constitution de 2007, les Thaïlandais pourraient avoir à ce prononcer une nouvelle fois sur une modification de la charte entrée en vigueur depuis le mois de septembre dernier. Le Premier ministre thaïlandais, Samak Sundaravej, a annoncé que l'organisation d'un référendum national sur un amendement de la Constitution était programmée par son gouvernement.

Le retour des manifestations à Bangkok

L'alliance du peuple pour la démocratie ( People’s Alliance for Democracy), coalition anti Thaksin, appelle à une grande manifestation dimanche prochaine dans le...