Catégories
Économie

Le vice président chinois Xi Jinping en visite en Thaïlande

Le vice président chinois Xi Jinping commence aujourd’hui une visite officielle en Thaïlande. M. Xi Jinping va rencontrer la princesse Maha Chakri Sirindhorn, le Premier ministre Mme Yingluck Shinawatra ainsi que d’autres hauts responsables, et a prévu de signer des accords dans les domaines économiques, commerciaux et financiers.

Catégories
Économie

Big C repousse son augmentation de capital

Big C, filiale franco thaï du groupe Casino, annonce repousser son augmentation de capital en 2012 compte tenu des conditions extraordinaires résultant des inondations en Thaïlande

Catégories
Économie

2011 année la plus coûteuse en catastrophes naturelles

Selon les estimations de la compagnie d’assurance Swiss Re, 2011 sera l’année qui a engendré le plus pertes économiques liées aux catastrophes naturelles avec un montant qui atteint les 350 milliards de dollars.

Catégories
Économie

Les entreprises japonaises ne veulent pas quitter la Thaïlande

Le ministre du Travail thaïlandais Sasomsap Padermchai a déclaré après sa rencontre avec le président du JETRO Iuchi Setsuo que 100% des fabricants japonais installé en Thaïlande n’avaient pas l’intention de relocaliser leur production dans un autre pays.

Catégories
Économie

Le secteur de la réassurance boit la tasse en Thaïlande

Alors que le niveau de l’eau est en baisse généralisée, les compagnies d’assurances tentent d’évaluer le montant des dégâts provoqués par les inondations. Les compagnies de réassurance présentes en Thaïlande vont subir de lourdes pertes qui vont affecter sensiblement les résultats du secteur, selon l’agence de notation Moody.

Catégories
Économie

Les inondations vont couter entre 6 et 8,5 milliards d’euros aux assurances

La compagnie suisse de réassurance Swiss Re estime les pertes totales pour les compagnies d’assurance en Thaïlande entre 8 et 11 milliards de dollars, (6 et 8,5 milliards d’euros) dont 600 millions de dollars pour Swiss Re, net de rétrocession et avant impôt, mais ajoute prudemment que le montant des estimations restent sujet à caution en raison de la complexité de l’évaluation des pertes