Le nouvel an à Bangkok est une occasion unique de faire la fête bien sûr, mais pas seulement, car le lendemain vous pouvez aussi vous rendre dans les temples et rejoindre les Thaïs pour une séance unique de mérites.

Bangkok est une des villes les plus animées au monde  pour célébrer la Nouvelle année. Chaque quartier fête l’événement à sa manière, mais l’animation majeure a lieu à l’Intersection de Ratchaprasong, sur l’esplanade en face de Central World.

Cette année la fête aura bien lieu, mais de façon un peu moins exubérante que d’habitude en raison du deuil national.

Pas de bar en plein air, et de compte à rebours du Nouvel An à CentralWorld ce 31 décembre

Bien que les divertissements soient à nouveau autorisés, Central Pattana a annoncé aujourd’hui qu’il n’y aura pas de bar en plein air (beer garden) devant le centre commercial de CentralWorld cette année.

Central World 2017
Cette année la fête aura bien lieu, mais de façon un peu moins exubérante que d’habitude en raison du deuil national.

Le 31 décembre 2016, de grandes prières résonneront à travers tout le pays, sous forme de chants bouddhistes. Ceci aura lieu à Sanam Luang et dans des milliers de temples ainsi que dans de nombreux autres endroits de Thaïlande.

Nouvel an en Thaïlande, l’occasion de faire des mérites

Pour vous donner toutes les chances de vivre une année 2017 conforme à vos attentes, n’oubliez pas de faire une visite dans un des nombreux temples que compte la Thaïlande.

Qu’il s’agisse du Nouvel An international, du Nouvel An lunaire chinois ou thaïlandais, le passage d’une année à l’autre offre une opportunité très prisée par les bouddhistes de se rendre dans un des nombreux temples que compte le royaume et de « faire du mérite » en visitant un des lieux sacrés.

wat_pra_keow 1 janvier
Le temple du Bouddha d’émeraude à Bangkok un premier janvier. Affluence garantie

La nouvelle année est considérée comme une période très favorable pour établir un nouveau chapitre dans son livre karmique, et il est donc particulièrement conseillé d’en profiter pour faire du mérite, traduction assez approximative de «merit making».

L’accumulation de mérite – tambun de « tam » (faire) et bun en thaï, du terme Punna en Pali – est censé exercer une influence déterminante sur la vie future et les renaissances futures.

L’idée d’une forme de renaissance est assez répandue en Thaïlande, et la théorie bouddhique du karma est bien traduite par le proverbe:

tham dii, ddi dii, tham chûa, ddi chûa (« les bonnes actions mènent à de bons résultats, les mauvaises actions à de mauvais résultats »).

Depuis longtemps par tradition, pour le réveillon du Nouvel An et le jour de l’An, les bouddhistes thaïlandais se rassemblent dans les temples pour prier et méditer ensemble et écouter des sermons pour vivre une bonne vie.

Les neuf temples sacrés de Bangkok
Ces neuf temples sont tous des lieux historiques et dirigés par des abbés du plus haut rang dans le clergé sangha

Les Thaïlandais pensent que rendre hommage à Bouddha au nouvel an porte bonheur et chance pour toute l’année.

Les neufs temples sacrés de Bangkok

Neuf des plus de 400 temples que compte la capitale sont considérés comme particulièrement sacrés par les bouddhistes.  Beaucoup de Thaïs se rendront à l’ensemble des neuf temples lors d’une ronde de mérite de  nouvelle année.

Ceci en partie parce que le nombre neuf considéré en Thaïlande comme un nombre de bon augure, en raison du fait qu’il représente trois fois trois, et trois se réfère aux Triple Gems (les trois piliers du bouddhisme que sont le Bouddhadharma, sangha), faisant un nombre triplement favorable.

Ces neuf temples sont tous des lieux historiques et dirigés par des abbés du plus haut rang dans le clergé sangha – la communauté bouddhiste.  Tous contiennent au moins une image de Bouddha ayant la réputation d’être d’une grande puissance.

Les neuf temples sont :

  • Wat Phra Si Rattanasasadaram (Wat Phra Kaeo – Temple du Bouddha d’émeraude)
  • Wat Phra Chetuphon Wimonmangkhalaram (Wat Pho)
  • Wat Arunratchawararam Ratchaworamahawihan (Wat Arun – Temple de l’Aube)
  • Wat Suthat Thepwararam Ratchaworamahawihan
  • Wat Saket Ratchaworamahawihan
  • Vihara Bowonniwet Wat
  • Ratchaworamahawihan Chanasongkhram Wat
  • Woramahawihan Rakhangkhositaram Wat
  • Woramahawihan Kanlayanamit Wat.

 

À minuit, les temples frapperont 9 fois leurs gongs tandis que les gens entonneront les chants « Phon Phi Mai (Bénédictions du Nouvel An) » et « Sawasdee Phi Mai (Bonjour Nouvel An) » pour saluer la nouvelle année.

Les visiteurs pourront également profiter des célébrations de la Saint-Sylvestre dans divers endroits de Bangkok comme Siam Paragon, le quartier commerçant de Ratchaprasong, CentralWorld, EmQuartier et Emporium.

Mr Yuthasak Supasorn, gouverneur de l’Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) a déclaré :

« Tout le monde, y compris les visiteurs étrangers, est invité à se joindre aux prières dédiées à la nation, à la religion et à la monarchie thaïlandaises, les 3 piliers de l’État. Nous souhaitons que les gens se baladent et explorent la Thaïlande alors que l’année se termine, et que tout le monde s’offre une longue pause du Nouvel An.

La Thaïlande entre dans une nouvelle ère avec un nouveau roi, c’est donc le moment idéal pour vraiment découvrir ce que cela signifie d’être Thaïlandais. Alors découvrez des expériences locales uniques, délectez-vous de la riche culture, des arts et de la cuisine du royaume et rencontrez des Thaïlandais tout en passant un temps précieux en famille et entre amis. Cette belle unité signifie que nous pouvons tous affronter l’avenir avec bonheur et optimisme. »