Les chiffres donnent le vertige, et encore ils ne sont que provisoires, car ils ne concernent que le bilan des interpellations faites par la police sur les trois premiers jours des congés de Songkran.

La police thaïlandaise a déclaré hier avoir interpellé 71307 personnes conduisant en état d’ivresse.

Parallèlement la police a mis en fourrière 2 294 véhicules entre le 11 et le 13 avril, les trois premiers jours de la campagne contre l’alcool au volant pendant Songkran.

Au quatrième jour des vacances de Songkran le nombre de victimes est officiellement de 237, soit environ 59 par jour, en sensible augmentation par rapport au premier jour pendant lequel le nombre de victimes avait été de 46 tués sur les routes de Thaïlande.

Parmi les nombreux accidents, un a particulièrement marqué le public pourtant habitué au carnage sur les routes de Thaïlande : la collision frontale entre un chauffard ivre au volant de sa Mercedes et la Suzuki d’un policier avec sa femme et sa fille.

Le conducteur a été contrôlé avec un taux de 260mg d’alcool dans le sang

Le policier et sa femme sont décédés et la jeune fille de 16 ans est encore en soin intensif.

La conducteur de la Mercedes a été contrôlé par la police avec plus de 260 mg d’alcool dans le sang, soit un taux très supérieur à la limite légale.

Une caution de 200 000 bahts

Pour cette raison la police avait demandé la requalification des faits comme meurtre, mais celle-ci n’a pas été retenue par la justice qui a remis en liberté l’accusé moyennant une caution de 200 000 bahts.

Le carnage de Songkran au 4eme jour des « Sept jours dangereux » : 237 morts.

62% de motocyclistes


Le colonel Sirichan Ngathong, porte-parole adjoint du gouvernement militaire (NCPO), a déclaré que sur l’ensemble des personnes accusées de conduite en état d’ivresse, 44 024 étaient des motocyclistes et 27 283, des conducteurs de voitures particulières ou de véhicules de transport en commun.

Le colonel Sirichan a déclaré que 2 294 véhicules avaient été mis en fourrière. Rien que le 13 avril, 32 772 infractions impliquant des motos avaient été commises; 973 motos ont été mis en fourrière et 24 866 motocyclistes ont été inculpés de conduite en état d’ivresse.

Ce jour-là, il y a eu 25 446 infractions impliquant des transports en commun et des voitures particulières; 330 véhicules ont été mis en fourrière et 15 049 conducteurs ont été inculpés pour conduite en état d’ébriété.

3.5/5 (2 Reviews)

Laisser un commentaire