Categories: Actu

Inondations Thaïlande: les derniers conseils du ministère des Affaires étrangères

Le ministère des affaires étrangères a mis à jour ses informations et conseils aux voyageurs sur la Thaïlande, jeudi 27 octobre 2011. Le ministère conseille…

Share

Le ministère des Affaires étrangères a mis à jour ses informations et conseils aux voyageurs sur la Thaïlande, le jeudi 27 octobre 2011. Le ministère conseille d’éviter Bangkok à cause de possibles perturbations dans le système de transport et des pénuries d’eau potable et de denrées alimentaires.

Toutes les destinations touristiques principales, sauf Ayutthaya, sont accessibles par voie routière ou aérienne, notamment Chiang Mai, Chiang Rai, Pattaya, Rayong, Hua Hin, Koh Samui, Krabi, Phuket

  1. Les transports terrestres vers le nord sont fortement perturbés, mais toutes les liaisons interprovinciales par bus fonctionnent, sauf celle d’Ayutthaya.
  2. L’aéroport international de Suvarnabhumi est accessible et fonctionne normalement, pour les lignes internationales et intérieures.
  3. L’aéroport de Don Mueang est fermé. La compagnie Nok Air a suspendu ses vols jusqu’’au 1er novembre et la compagnie Orient Thai a reporté ses vols sur l’aéroport de Suvarnabhumi.

Bangkok fait face à des risques avérés d’inondation, en raison de la conjonction de l’afflux des eaux de la plaine centrale et des hautes marées, jusqu’au 1er novembre. Ces risques concernent :

  • plusieurs districts du nord-est de la capitale : Sai Mai, Bang Khen, Don Mueang, Lak Si, Chatuchak, Ban Sue, Khlong Sam Wa, Min Buri, Nhong Chok et Lat Krabang,
  • de l’ouest de la capitale : Bang Phlat, Thawi Wattana,
  • et certains districts du centre de Bangkok bordant le Chao Phraya : Phra Nakhon (Palais royal) et Prompat Sattruphai (quartier chinois).

Pour les voyageurs, il convient d’éviter autant que possible d’entrer dans Bangkok et de privilégier les vols de correspondance intérieure, du fait des perturbations que pourrait engendrer l’inondation de certaines zones.

Malgré les efforts entrepris par les autorités thaïlandaises, les inondations pourraient, dans les jours à venir, affecter le bon fonctionnement des transports urbains. Il est par ailleurs devenu difficile de se procurer de l’eau en bouteille et certaines denrées alimentaires de base, en raison de la forte demande des habitants de la capitale. Des pannes de courant pourraient aussi avoir lieu dans certains quartiers, perturbant notamment l’accès aux distributeurs d’argent.

Source: http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/conseils-par-pays_12191/thailande_12322/index.html

Mise à jour de la TAT

L’aéroport international de Suvarnabhumi est ouvert et fonctionne normalement, alors que l’aéroport domestique de Don Muang est fermé.

Bangkok est desservie par deux aéroports.

L’aéroport de Suvarnabhumi, où opère 120 compagnies aériennes internationales et nationales, reste ouvert et fonctionne normalement avec une fréquence d’environ 76 vols par heure dont toutes les lignes internationales.
L’aéroport de Suvarnabhumi assure également les principales connections et transferts des vols intérieurs desservant des destinations touristiques comme Phuket, Chiang Mai et Surat Thani. Tous les vols intérieurs sont également assurés comme d’habitude.

Situé au nord-est de Bangkok, l’aéroport domestique de Don Muang (l’ancien aéroport international), est fermé jusqu’au 1er novembre en raison des inondations. Principales usagères, les deux compagnies aériennes nationales, Nok Air et Orient Thai Airlines ont transférés temporairement leurs opérations sur l’aéroport de Suvarnabhumi.

Téléphones utiles :
Nok Air : 1318 ou 02-900-9955
Orient Thai Airlines : 1126
Suvarnabhumi Airport Call Center : 02-132-1888

Les inondations en Thaïlande affectent principalement les provinces du centre le long du fleuve Chao Phraya, notamment Bangkok et Ayutthaya. Les autres destinations touristiques populaires de la région centrale comme Pattaya, Hua Hin, Kanchanaburi et Ko Chang ne sont pas concernées. Dans plusieurs provinces du nord les inondations ont commencé à s’estomper. Les provinces du sud n’ont pas du tout été touchées.

La majeure partie du centre de Bangkok, principale zone touristique, n’est pas touchée par les inondations.
Le fleuve Chao Phraya, qui traverse Bangkok, accuse un niveau plus élevé que la normale et provoque quelques inondations dans les attractions touristiques situées sur les berges.

Dans la grande région métropolitaine de Bangkok, plusieurs banlieues et les zones adjacentes au Chao Phraya ont été inondées. Ces zones, principalement résidentielles et industrielles, ne concernent pas les touristes.

L’Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) conseille aux visiteurs déjà sur place de s’informer sur la Ligne spéciale du TAT au 1672, de consulter les médias locaux, et s’ils souhaitent se rendre aux attractions se trouvant à proximité du fleuve, d’obtenir les dernières mises à jour sur la situation auprès de leur hôtel.

Lire le communiqué complet sur le site de la TAT

Redaction Bangkok
Publié par
Redaction Bangkok
Tags: inondations

Cet site utilise des cookies.

En savoir plus