Le gouvernement thaïlandais a fait un pas important dans la voie de la négociation concernant le conflit qui déchire le sud du pays à majorité musulmane depuis bientôt près de 10 ans.

Cet article est réservé aux abonnés, pour en profiter abonnez-vous.


Bonjour, la lecture de cet article est réservé à nos lecteurs ayant souscrit un Abonnement Zen 1 An


Découvrez notre offre d' Abonnement