Vendredi , 29 août 2014
Accueil > Économie > Bourse > Thaïlande et Philippines en tête des fonds émergents

Thaïlande et Philippines en tête des fonds émergents



style="display:inline-block;width:336px;height:280px"
data-ad-client="ca-pub-1597749668361475"
data-ad-slot="4557973802">

Les fonds communs de placement investis sur les marchés thaïlandais et philippin ont surperformé pendant deux années consécutives : l’indice MSCI Thailand est en hausse de 17  % et l’indice MSCI Philippines en hausse de 41 %.

Les deux pays ont bénéficié d’une stabilité politique retrouvée et de la croissance économique de la région qui reste très dynamique. Les investisseurs qui ont été effrayés par la baisse de la croissance économique en Chine se sont reportés sur l’Asie du Sud-Est. Cette année les Philippines a reçu sa première note d’évaluation d’investissement souverain en provenance de Fitch et celle de la Thaïlande a été relevée à BBB+. La Thaïlande a rebondi après les manifestations de 2010 qui ont opposé les partisans de l’ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra contre ses adversaires.

Une période de stabilité retrouvée

asean stock exchange

Selon plusieurs analystes financiers, le cycle économique des dix prochaines années sera dominé par la croissance des pays asiatiques et de l’Asean.

Avec l’élection de 2011 de la soeur de Thaksin, Yingluck Shinawatra, comme Premier ministre, la Thaïlande a retrouvé une certaine forme de stabilité.

« Les discours enflammés et la rhétorique sont en baisse « , dit Tai Hui, le stratège en chef pour l’Asie chez JP Morgan Funds. Medha Samant, directeur des investissements chez Fidelity, qui gère un fonds d’investissement parmi les cinq qui ont mis l’accent sur la Thaïlande, affirme que le pays est en train de bénéficier d’un boom de l’investissement, avec des investissements étrangers en hausse de 40 % l’année dernière.

L’indice SET de la bourse de Thaïlande a beaucoup progressé depuis la crise économique mondiale, avec un SET autour de 1600 points, soit quatre fois sa valeur en 2009. Encore une fois, la stabilité politique, une augmentation des investissements publics – notamment dans les infrastructures pour soutenir l’économie – et l’expansion du PIB ont soutenu la performance de la bourse de Thaïlande.

La note de la Thaïlande retrouve sont BBB+

En conséquence, au début du mois de mars, l’agence de notation Fitch a relevé à long terme la note d’émetteur de la Thaïlande à « BBB + ». La mise à jour est venu quatre ans après que Fitch a abaissé sa recommandation sur Thaïlande, lorsque le gouvernement de Abhisit Vejjajiva avait imposé l’état d’urgence à la suite des manifestations violentes de l’opposition.

C’est l’absence prolongée de troubles politiques et sociaux, avec une solide croissance économique, qui a entrainé la mise à niveau de Fitch,selon un communiqué publié le 8 mars par l’agence de notation, précisant que le pays était bien plus résistant aux chocs extérieurs que par le passé .

La Bourse de Thaïlande s’attend à ce que les introductions en bourse atteignent un niveau record cette année, avec une capitalisation boursière de sociétés nouvellement cotées dépassant 120 milliards de baht, environ 3 milliards d’euros.

La capitalisation boursière basée sur les prix d’introduction en bourse de nouvelles entreprises et de fonds immobiliers cotées à la fois sur SET et le marché Alternative Investment (MAI) a déjà atteint l’année dernière 116 milliards de baht.

Leur capitalisation boursière a augmenté pour atteindre les 180 milliards de baht à la fin de l’année dernière. Sept entreprises ont présenté des documents aux organismes de règlementation de bourse pour lancer leurs introductions en bourse, tandis que 10 autres vont probablement déposer leur dossier en avril et en mai.

A propos de Redaction

La rédaction de thailande-fr est intallée à Bangkok depuis 2007. Elle comprend un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires en provenance d'écoles de journalisme et de communication.