La République des minables

La République des minables

PARTAGES

La surenchère démagogique de nos gouvernants fait toujours peine à voir, elle n'a rien de nouveau ou d'original cette année, mais force est de constater qu'elle a atteint en 2012 des sommets.

En Thaïlande elle se traduit par toute une série de mesures populistes dont le seul point commun est d'acheter les suffrages de ceux qui en profitent.

La dernière en date ne laissera personne personne indifférent puisque dans son infinie sagesse planificatrice et environnementale, le gouvernement thaïlandais à décidé de subventionner l’achat d'un première voiture à hauteur de 100.000 baht de prime par véhicule. On attendait 500.000 candidats, mais par un prompt renfort ils furent bientôt plus d'un million à sauter sur l'occasion.

Subventionner les embouteillages et la pollution

Près de 1,3 million d’automobilistes énervés et (dé)primés  supplémentaires nous attendent donc l'année prochaine sur les routes de Thaïlande, dont une grande partie à Bangkok, une capitale mondialement réputée pour la fluidité de sa circulation et la qualité de ses bus, dont la plupart n'ont pas été changés depuis la chute de Saïgon.

Logo_de_la_République_française
Il est peut être temps de changer de nom de notre pays pour République Démocratique de France, puisque la quitter équivaut désormais  à voter avec les pieds.

Consternant certes, mais la politique en France est-elle si différente dans sa logique ?

Les subventions débiles ne sont pas choses inconnues dans notre beau pays, mais la démagogie électorale est souvent beaucoup plus simple : elle consiste a ne rien faire en laissant les réformes nécessaires, et le remplissage du trou (budget, sécu, retraite etc...) à la charge du prochain gouvernement.

La République Démocratique de France et les minables

Ainsi donc ceux qui ont décidé de quitter la France sont des minables : dixit notre Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

Traître serait un qualificatif plus approprié puisque l'impôt est désormais qualifié de patriotique par nos hommes politiques.

En quelques mois le gouvernement socialiste a réussi un exploit qui était autrefois réservé aux pays “frères” authentiquement communiste : faire de l’expatriation un acte politique de rébellion contre un état kleptocratique à la dérive.

Il est peut être temps de changer de nom de notre pays pour République Démocratique de France, puisque comme l'antique RDA de notre enfance, la quitter équivaut à voter avec les pieds.

Ne voir dans l'expatriation que l'aspect fiscal est une erreur: cette motivation ne concerne qu'une minorité de Français expatriés. La majorité évoque plutôt un sentiment de ras le bol dans un pays sclérosé et endormi par l'immobilisme et le corporatisme. Si Steve Jobs était né en France, Apple n'existerait pas: son entreprise californienne démarrée dans un garage aurait été enterrée vivante par les URSSAF avant de vendre son premier ordinateur.

Une dictature molle de la démagogie

La démocratie en France a accouché d'une dictature molle de la démagogie de court terme, sans véritable vision de long terme. Dresser les sujets les uns contre les autres est une vieille recette des gouvernements au bout du rouleau: riches contre pauvres, koulaks contre travailleurs, expatriés contre résidents, immigrés contre nationaux. Les recettes de la démagogie du PS social- nationaliste (les expatriés sont de mauvais Français riches puisqu'ils ont quitté la France) ne sont pas très différentes de celles de l’extrême-droite: c'est toujours la faute de l'autre, celui qui est parti, ou celui qui est arrivé.

Gauche et droite confondue, faisant preuve du  même mépris pour ceux qui les ont élus, se succèdent dans ce décor de pacotille que l'on appelle encore pompeusement la République. Pendant 30 ans les élections ont simplement servi de justification et de pompe à phynances au service d'une oligarchie fonctionnarisée qui monopolise le pouvoir.

Vue de l' étranger les  différences entre Sarkozy et Hollande sont insignifiantes par rapport a ce qui les réunit : une absence de volonté politique pour effectuer les réformes que tout le monde sait inévitables: désendettement, restauration de la compétitivité extérieure, réforme du marché de l'emploi, et de notre système éducatif qui est une machine à exclure qui n'offre aucune seconde chance.

Forbes Insights et Société Générale Private Banking ont étudié récemment les 1200 plus grandes fortunes dans le monde. Résultat sans équivoque: les Français sont les plus âgés et les moins méritants: plus des deux tiers doivent leur fortune à l'héritage, alors que 80% des britanniques et 68% des américains sont des self-made-men !

Ceux qui traitent Depardieu de minable sont ils vraiment bien placés pour donner des leçons?

Pendant trois décennies ils nous ont abrutis avec des promesses financées à crédit dans le seul but de remporter les élections et de conserver leur privilèges, transformant la France en un pays de mendiants et d'assistés. Ils oublient un peu vite que les hommes politiques et leurs affidés ne créent pas la richesse d’un pays : ce sont les entreprises qui créent la richesse en embauchant, produisant et exportant à l’étranger.

Les hommes politiques ne font que disposer de cette richesse pour exercer leur fonctions, qui consistent essentiellement à créer les conditions optimales de création de cette richesse. Si généreux soit-il, un État ne peut distribuer que ce qu’il a, à moins de construire sa prospérité sur une montagne de dettes et de promesses sans lendemain.

27 COMMENTS

  1. tres bien les commentaires,mais je n’ai pas souvenir d’avoir lu pareils arguments pendant le quinquenat précédent ou toute la bande qui était au pouvoir disait à tout va « J’AIME LA FRANCE » et tous et toutes se précipitaient au magrehb pour investir avec leur traitement richement doublé pour certains dans de la bonne pierre pas chère et faire les canards chez tous ces grands dictateurs que l’on s’est empressé de buter comme des chiens galeux avec chirac et sarko en 20 ans à peine ils ont mis la FRANCE en faillite …………..arreté de pleurer le bon temps est fini,maintenant il faut passer à la caisse,les nantis,car les autres paient leurs impots

  2. Surprenant, cette façon de déformer les propos du premier ministre. Il n’a pas dit que les expatriés étaient des minables, il a dit que la façon de partir d’1 de nos plus grands acteurs qui a profité indirectement des aides au cinéma, pour des raisons fiscales, était minable. Et l’attitude de GD à la suite de cette affaire (demander un passeport pour devenir citoyen de la grande démocratie russe) jette une lumière nouvelle sur GD! Non? Même la Belgique semble ne pas apprécier. GD a le droit de faire ça, mais quand on est un des français de premier plan, n’a t-on pas plus de devoirs que les autres?

  3. J’adore ce commentaire surtout si ça deplait à tous les bobos,intellos,gauchos !!!!!
    Il y a du vrai dans cette analyse de la france et des francais;
    Ce n’est que du bohneur de vivre loin avec ou sans passeport russe.

  4. J’aimerai savoir, mais qui êtes vous pour écrire des propos pareils,et vous qu’avez vous fait pour votre pays ? Quand comme vous l’écrivez le désaccord et complet et que l’on a perdue toute impartialité,n’est il pas temps de prendre ses responsabilités et pour quoi pas de changer de nationalité ?

  5. Minable cet article: je me demande ce que cet article bouillon et de mauvaise foi vient faire sur thailande-fr. On dirait qu’Olivier Languepin se sert de ce site comme défouloir pour des idées qui n’ont rien à voir la Thaïlande. Il ferait mieux de continuer à écrire sur ce qu’il connait au lieu d’essayer de faire des édito à 3 baht. Encore un jounraliste payé à rien foutre et qui s’emmerde devant son ordi…

  6. Avoir son opinion est une chose, je ne suis d’ailleurs pas éloigné de la façon de voir de l’article. Mais ce que je ne supporte pas c’est de vous voir trafiquer les devises de la République. Je ne me suis pas abonné à ce site pour cela.
    Quant à la forme et au style de l’article, ils sont nuls.

  7. Bravo à cet article ! Je suis en Thaïlande car démoralisé par notre état. je suis français patriote et fier de l’être mais je méprise notre état et nos politiciens. Notre système démocratique fait que celui qui gagne les élections est celui qui parvient à la tête de son parti. Et on est obligé de voter entre deux nuls. Cela conduit naturellement à toutes les démagogies. Ne pas mettre l’âge de la retraite à 65 voire 66 ans comme les autres pays, c’est de la démagogie, ne pas libéraliser le marché du travail (c’est à dire pouvoir licencier quand on a perdu des contrats) c’est de la démagogie, « protéger » les locataires contre les propriétaires, c’est de la démagogie qui se retourne contre ceux que l’on veut protéger ! Allez louer un appartement à Paris. J’ai 63 ans, on m’a demandé la caution de ma mère !! Et je comprend le propriétaire : si je ne paye pas, je suis assuré de rester gratos 3 ou 4 ans !
    Donc, je m’en vais et je paye pour le moment mes impôts en France mais j’attend de voir car les décisions actuelles nous mènent à la catastrophe, à mon sens ! Quel intérêt pour un chef d’entreprise de développer son entreprise : aucun, on lui prend tout en impôts. C’est tellement bête !! Et il y a tellement à dire : j’ai honte de mon pays qui s’enfonce !

  8. Monsieur, puisque vous avez une haute idée de la France, commencez donc par respecter sa langue et relisez-vous déjà ! Ensuite, les français ne s’expatrient pas tous pour des raisons fiscales, loin de là; Ce peut être pour des raisons professionnelles ou personnelles, par exemple par amour pour une jolie thaîe … Alors, stop au tapage médiatique dont cet aigri de Depardieu se régale, laissons-le là où il doit être, c’est à dire parmi les gens dont on ne parle pas, point;

  9. Monsieur Aubry, vous reprochez à l’auteur, de prétendre qu’il affirme que les français s’expatrient, uniquement pour des raisons fiscales. Or, il dit justement, le contraire. Si, effectivement, lui devrait se relire, vous même, seriez bien avisé de lire correctement cet article.
    Pour en revenir à la teneur de cet article, cette description succincte de l’état d’âme des français, comme de la politique menée par ces divers hommes en charges, depuis De Gaule, me parait fort exacte. Le pire nous attend, certainement, avec cet amateurisme navrant de ce gouvernement.
    En conclusion, nos bas de laines se trouvent certainement mieux, ici, en Asie, qu’en France, au risque de s’en faire spolier une bonne partie, pour nourrir des incapables qui se vautrent sans vergogne, dans le luxe, aux frais de français et pour prendre en charge totale, cette vague d’immigrés, que font entrer les socialistes, pour des motifs bassement politiques.
    Vous comprendrez, certainement, que Depardieu a toujours payé ses impôts, pour le bien de la France,jusqu’au jour où, il n’a plus accepté de nourrir toutes ces bouches inutiles.

  10. C’est très curieux de penser que seuls les riches s’expatrient pour des raisons financières nul par je n’ai lu qu’il y avait aussi des retraités pauvres qui eux aussi s’expatrient pour des raisons financières. Personnellement je suis à la retraite et en France je suis en dessous du seuil de pauvreté puisque J’ai mensuellement 875 Euros pour vivre soit au cours actuel environs 34000 Bahts mensuel soit presque 5 fois le Smig Thaï, étant propriétaire de ma maison je ne paye pas de loyer (je n’aurais juste pu avoir en France un petit garage pour le même prix) de ce fait je vis très très bien ici et ne voulant pas être un assisté je serais en France limite clochard, je suis conscient que compte tenu des problèmes rencontré par Europe l’Euro pourrais bien valoir un jour peau de balle, mais en attendent tout va bien pour moi. Je suis entièrement d’accord avec l’article excepté pour Depardieu qui n’a pas été traité de minable par le premier Ministre celui ci a simplement dit que ce qu’il avait fait était minable

  11. Excellent Article Monsieur Olivier Languepin!

    Merci de porter une voix différente de celle de ceux qui ne connaissent que les pantoufles comme style de vie et n’ont aucune idée de ce qu’est la vie de résident (et non pas de touriste) dans d’autres pays!

    C’est avec cette expérience que se forge des tempéraments d’entrepreneur, d’aventurier, et d’homme (qui, s’il « ne respecte pas sa langue »… encore la terreur hautaine du verbe et de sa virgule!) qui ont le Monde comme espace de Vie!

    Oui , vous avez raison, La République des minables!

    Michel

  12. Michel, de quoi parlez-vous lorsque vous parlez de « terreur hautaine du verbe et de sa virgule »????
    voulez vous dire que la langue et sa forme, son emploi exact ne merite que mepris de votre part ou de la part des « super entrepeneurs » dont vous semblez faire partie. pourtant, ca n’est pas parce que on vit ailleurs qu’en France – en etant Francais- qu’on doit oublier la langue de Moliere, Baudelaire, Celine…
    – et puis si vous vivez tellement bien « a l’etranger », pourquoi vous meler de politique interne en France, surtout que vous semblez serieusement manquer de « culture » ou de base a ce niveau, comme en ce qui concerne les motifs d’expatriation des uns et des autres: vous ne parlez que de vous [ ou de vos proches parce que on ne sait pas ce que vous faites ici…], tout comme l’auteur de cet article qui n’apprend rien a personne et se contente d’enfoncer des portes deja grandes ouvertes laissant derriere lui comme une odeur de ringardise. Comme « on » dit: si ce que tu as a dire est moins beau que le silence tais toi.
    Michel

  13. M. Rocco, Merci de quoi? Decidement, je ne sais pas si c’est l’eloignement qui rend indulgent, mais comme certains l’ont bien vu: tres franchouillard la critique et l’a-peu-pret de la demonstration, mais rien de concret, pas de proposition ni meme la moindre ebauche de solution a proposer.
    Monsieur Dupuy, qui a visiblement des problemes avec la syntaxe – moi j’ai des problemes de ponctuation du a mon clavier « qwerty » – developpe une pensee [sic] clairement de droite voire d’extreme droite. Tres bien, mais alors qu’il aille – retourne en France defendre son bas de laine. certains n’en ont pas et ca les rend soit libre soit prisonnier, en tout cas moins bornes que les « fiers entrepreneurs » dont monsieur Dupuy doit faire partie.
    On est tous des entrepreneurs ici, la majorite de ceux qui sont la depuis longtemps – plus de 20 ans – et nous n’avons pas tous, heureusement, ces idees, cette attitude suffisante et surtout ce xenophobisme maladif. En effet, QUI etes vous pour parler des immigres???
    savez-vous ce que les Thais pensent vraiment de vous?
    reflechissez, ca fait du bien parfois, meme si c’est fatiguant au debut :-)
    Michel
    Monsieur Aubry, merci de relever le niveau.

  14. Le problème c’est que la France fait tout pour foutre dehors les entrepreneurs qui sont punis quand ils réussissent, et tout pour attirer les assistés avec son système. On les comprend d’ailleurs: avec le poids des charges sociales, la plupart des assistés gagnerait moins en travaillant.

  15. Honnêtement, j’adore votre article !!
    Car c’est effectivement ça la France ! A mon tour de faire mon coup de gueule !!
    J’ai monter ma boite, je suis freelance dans l’informatique ! et là boom ! j’ai commencer mon activité en septembre 2011 et dès 2012 on me réclame des cotisations basé sur mon CA de septembre à décembre 2011 (3 mois donc) le tout multiplié par 4 (ba oui pour faire 1 an) sauf que voilà je ne travaille pas forcement toute l’année j’ai des période d’inter-contrat etc … donc boom !!! en 2012 on m’a réclamer des cotisation représentant tout mon CA de 2011 , bon heureusement on peut changer les montant mais quand même… si c’est ça le réel simplifier, merci quoi …. autre truc pas normal à mon sens … quand on est un particulier on paye ses impôt avec 1 an de retard en fait, quand on est une société on provisionne sur un CA hypothétique … et mon avis c’est pour ça que 50% des sociétés en France ne passe pas la 1ere année …
    Je pense que hormis pour les métier comme le miens ou l’on fait de la prestation ou ce genre de chose, ce n’est pas possible de partir de rien ou presque !
    Croyez moi si j’étais issu d’une famille riche j’en aurez créer des business ! mais en France quand on a rien on reste avec rien !

    Et certain pense que les gens s’expatrie pour des raisons fiscal … je pense que c’est globalement faux …
    En Thaïlande par exemple c’est relativement facile d’entreprendre.
    Je suis moi même en train de m’y installer et de monter un business. La raison est simple ma femme est thaï. J’adore la Thaïlande , j’ai toujours eu le goût du voyage ! et en plus le coût et la qualité de la vie est bien meilleurs qu’en France !
    Qui aujourd’hui a envie d’acheter ses 2 pauvre tranches de jambon 2€, de payer son jean Levi’s 100€ alors que ça vaut 20$ Us au USA … de payer son café au bar du coin 2€ (alors que je me rappel en 1998 quand je suis entré en seconde au lycée c’était 1 Franc !!! vous vous rendez compte 1 Franc !!! ) , de morceaux de poulet c’est 5€ … je pourrais cité encore de nombreux exemple comme ça … En Europe de l’ouest on se fait voler … le coût de la vie est exorbitant ….
    Et ne croyaient pas que je me la coule douce ici en Thaïlande … je travail 7j/7 … certes avec les horaires que je veux … et je gagne bien moins qu’en France et en plus je continue a payer des impôts en France puisque je continu en parallèle de faire tourner ma boite en France en faisant quelques projet informatique par an …
    La France marche a reculons , il n’y a pas de projets … ceux qui existe ont sérieusement du plomb dans l’aile ! exemple l’arc express , ou encore (un projet qui me tient plus a cœur) le projet de ligne TGV Paris – Normandie qui visiblement n’est pas de démarrer puisque les budgets ne sont pas là ! et du coup le gouvernement se garde bien de communiquer là dessus! et ma source est un ami très bien placé de la CREA de Rouen …
    J’étais plutôt sympathisant de gauche maintenant je suis plutôt apolitique ! ou plutôt libertarien (voir ici pour ceux qui ne connaissent pas : http://fr.wikipedia.org/wiki/Libertarianisme )
    A bon entendeur, salut !!!

    • Juste pour dire a Arthur, que si le fond et la plupart des arguments de sa lettre sont un reflet assez fidèle de la réalité pour un petit entrepreneur sans fortune, en fait, pour la majorite des petits artisans et aussi paysans: en France l’état prélève des « taxes » avant même que vous n’ayez commence a produire. bel encouragement… et des lors qu’on veut employer ne serait-ce qu’une personne, la galère commence.
      Mais, en ce qui concerne la realite des couts quotidiens, permets moi de te dire que tes exemples de prix sont peut-etre mal choisis,parce que si c’est pour appuyer une démonstration sur la vie moins chere en Thailande il aurait mieux valu choisir d’autres produits :-)
      En effet, je peux assurer que vivant bien en Thailande, je ne connais pas les couts du cafe a Paris, mais ici il est souvent plus cher que 2 E – parlons d’expresso, pas de nescafe… -, la tranche de jambon cuit – 150gr – 150 Baths voire plus…, un vin de table moyen 400 Bath [10euros] la bouteille [en magasin], la liste serait longue, aussi pour l’abreger on precisera bien que le cout de la vie ici, en Thailande, devient assez et meme est tres eleve. Surtout a Phuket. SAUF, si on vit vraiment « a la Thai »; ce qui reste assez difficile a realiser dans la duree, a moins de vivre dans un village de l’arriere pays ou/et au milieu d’une famille d’adoption. on parle bien de famille et non pas d’un groupe de connaissances feminines – ou autres…- qui serait aux petits soins…
      Par contre il est vrai – sinon pour quoi serions nous la apres tant de temps – que la vie, l’ambiance generale, la facilite d’entreprendre, le culte de « non ingerance » dans les affaires d’autrui sont autrement plus agréable que dans notre toujours tres beau pays.
      -Veuillez excuser ce ton leger, mais de voir tant de serieux etale par des gens qui somme toute ne doivent pas etre malheureux puisqu’ils ont la chance pour la plupart de vivre ici, dans « le pays du sourire », reveille inévitablement le cote bouffon de ma personne autrement serieuse.

  16. On le sait tous et je pense que tous le monde sera d’accord avec 98 pour cent de votre article.

    Rien ne bouge et ce n’est pas pret de bouger.

    Car on en est reduit a partir plutot qu’a croire que l’on puisse democratiquement y changer quelque chose. Triste ? non pour nous mais surtout pour ceux qui restent. La Thailande est un beau pays malgre tout sinon nous n’y serions pas

  17. Si je reconnais avoir mal lu cet article au sujet des raisons de l’expatriation des français, j’aimerais connaître la raison réelle ce flot de lieux communs, tant à l’égard de l’état français que de l’état thaïlandais. Où faut-il il mieux vivre selon son auteur ?
    Je m’élève par contre face au détournement de la Marianne par l’auteur. Je me demande d’ailleurs dans quelle mesure il en a le droit. Enfin, que propose l’auteur comme remède ? Rien du tout ! J’attends de sa part une suite où il nous expliquerait ce que nos gouvernants doivent faire. Ce serait d’ailleurs beaucoup plus constructif.

  18. à Pierre Aubry. Monsieur,
    Avez vous jamais créé une entreprise, des emplois ? Non, j’en suis sûr, pas avec ce que vous écrivez ! Pas plus qu’aucun des ministres de la France depuis 30 ans ! Et c’est pourquoi nous nous enfonçons ! Créer une entreprise en France est idiot ! Créez une boite en Thaïlande, en GB, en Allemagne, mais pas en France. Et faire vivre sa boite, quand on en a déjà une, c’est un esclavage, en France surtout. Car on ne se bât pas seulement avec les clients, les fournisseurs, les banquiers mais aussi et surtout contre son principal actionnaire, celui qu’on découvre peu à peu : l’état tentaculaire français.
    Alors quand notre président normal dit qu’il va arrêter le chômage en 2013, je rigole…jaune. Il décourage les créateurs d’emplois, les chefs d’entreprise en les désignant à la vindicte populaire, en prenant l’argent qu’ils gagnent. Pourquoi voulez vous que maintenant, ils acceptent de nouveaux contrats ? C’est l’état qui prendra presque tout de toutes façons ! Alors les chômage va s’aggraver et on va se réveiller très bientôt, ruinés pour 30 ans !
    Sachez bien que vos prestations maladie, retraite, chômage, la beauté de notre pays, tout dépend uniquement, je dis bien uniquement des entreprises qui elles, dépendent entièrement de l’énergie, de la volonté, de la rigueur, du savoir faire et des idées de leurs chefs.
    Quand au « détournement » de l’image de Marianne !! Ah ! Ah ! vous voulez rire, trouvez d’autres arguments. Et le sujet de l’article n’était pas les solutions.
    Les solutions, on les connait. Elles demandent trop de courage à un homme politique pour qu’elle soient appliquées : ils seraient obligés de dire quelques vérités aux français du genre : « on n’a rien sans rien », ou « travaillez, prenez de la peine », ou « euh ! non, les immigrés, les prestations, les fonctionnaires, tout est payé par de la dette (qu’il faudra rembourser un jour) et vos impôts (IRPP), ils servent à rembourser les intérêts de la dette ».
    Qu’on arrête de dire que la vie politique, ce n’est pas l’économie. Quand on est endetté comme la France l’est par démagogie et dogmatisme comme elle l’est, il n’y a plus que l’économie car nos créanciers nous tiennent par les couilles.

  19. à monsieur Desmers. Le titre de l’article était « la république des minables » (à ne pas confondre avec le pays des minables). Nous avons une république que se dévoie, qui se trahit !
    Mais nous avons un superbe pays qui risque de disparaître à cause l’organisation de son état.
    Si un ménage, ou une entreprise gérait son bas de laine comme le fait l’état français depuis Mitterrand (Chirac et Sarkozy compris), ce ménage serait en liquidation personnelle.
    Alors, ne soyez pas d’accord avec les gens du centre et de droite (le texte et les commentaires ne me paraissent pas d’extrême droite, et moi, j’ai toujours voté au centre : Barre et Bayrou) mais reconnaissez au moins que vous n’êtes pas satisfait de la crise que connait notre pays ni du clivage qui se crée peu à peu entre français de droite et français de gauche (cf : le ton injurieux de votre message que vous n’auriez probablement pas envoyé il y a 5 ou 10 ans ?).

  20. C’est vrai qu’on va de déception en déception en France, la solution c’est d’augmenter les impôts , encore et toujours. Exemple la taxe sur les salaires , une manière de punir les embaucheurs. A l’heure actuelle ma salariée est ma compagne Thaï. Il y a longtemps que je l’aurais licenciée si ce n’était pas ma compagne.Trop de charges.Dans cinq ans ,au pire, c’est l’expat, en Thaïlande bien sûr.

  21. Le problème ce n’est pas tant les gens riches qui vont partir, mais les jeunes et les entrepreneurs qui ne développeront pas leurs affaires en France et qui ne généreront ni emplois ni contributions sociales ni impôts.

  22. Les « riches » ne sont ni le problème, ni la solution. La seule solution, ce sont des réformes d’envergure, et des économies gigantesques, qui elles seules peuvent éviter la catastrophe future… Malheureusement, aucun gouvernement n’aura le courage de faire ces réformes, donc on préfère s’en prendre aux méchants riches, ça permet de distraire le peuple pendant qu’il se fait tondre à petit coup de CSG et de TVA.